Naima Salhi chassée de Boumerdes par des manifestants (vidéo) - DIA
38684
single,single-post,postid-38684,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-naima-salhi

Naima Salhi chassée de Boumerdes par des manifestants (vidéo)

DIA- 14 décembre 2018: La présidente du parti microscopique le Parti de l’équité et de la proclamation (PEP), Naïma Salhi, a passé un sale après-midi hier jeudi lors de son déplacement dans des communes de la wilaya de Boumerdès, notamment à Naciria, Chaabat el Ameur et Laazib. Connue pour ses positions hostiles à la langue amazighe et son enseignement, Salhi a été fortement conspuée et huée par les populations de ces localités berbérophones.
Elue à la députation de la wilaya de Boumerdès, les habitants des localités de cette wilaya ont exigé qu’elle démissionne, jugeant qu’elle ne les représente pas. Ils l’ont qualifiée  de «raciste » et de «haineuse» envers les Kabyles» avant de lui lancer des «dégage, dégage».
Pour justifier la réaction des habitants de Boumerdes, Salhi a déclaré qu’il s’agit d’un «complot fomenté par un député de la région», alors que la décence aurait voulu qu’elle se montre honnête en démissionnant  !
Mohmaed Nassim