Naima Salhi s'attaque une nouvelle fois aux Kabyles et insulte Maatoub Lounes - DIA
28854
single,single-post,postid-28854,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-NAIMA SALHI

Naima Salhi s’attaque une nouvelle fois aux Kabyles et insulte Maatoub Lounes

DIA-22 février 2018: Après plusieurs jours de silence et de cachette, la députée et présidente d’un micro parti islamiste Naima Salhi, s’est une nouvelle fois exprimée sur un plateau de télévision en répondant d’une manière très maladroite et stupide aux déclarations de certains politiques et artistes d’origine kabyle qui avaient osé répondre à la députée suite à sa polémique sur l’apprentissage de la langue amazighe. 

Dans un des passages de l’émission, Naima Salhi s’attaque à Ferhat Mehenni son ennemi politique, mais surtout elle s’attaque à un symbole de la culture amazighe Maatoub Lounas, l’accusant d’être un non musulman et un adversaire de l’Islam. 

Naima Salhi, est allée encore plus loin quand elle compare les kabyles aux juifs, qui utilisent l’argent et les médias pour faire passer leurs messages et va jusqu’à s’interroger : « est-ce que les kabyles acceptent d’être représentés par ces gens là? »  En plus de critiquer Maatoub, Alawa ou encore Ferhat Mehenni à qui elle retire le droit d’être fils de chahid, la députée les a insultés sur un plateau de télévision, sans être encadrée par le journaliste.       

Même si la présidente du parti « el adala oua el bina », qui a voulu afficher son algérianité avec l’écharpe aux couleurs nationales et a tenté de se construire une identité amazighe en se réclamant des chaouias et en se réclamant de la famille du prophète, Naima Salhi, a une nouvelle  fois remué le couteau dans la plaie du régionalisme identitaire et déclenchant par la même occasion une nouvelle polémique. 

A noter que Naima Salhi qui a refusé d’affronter Malika Maatoub sur la chaîne Echourouk News a accepté de passer sur la chaîne islamiste El Bilad TV à condition qu’elle passe seule, pour éviter toute humiliation et surtout pour répondre à tous ses adversaires et faire passer tous ses messages.  

Salim Bey