Naima Salhi traite l'intellectuel et militant de la démocratie Mouloud Mammeri de sioniste - DIA
30597
single,single-post,postid-30597,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-naima-salhi

Naima Salhi traite l’intellectuel et militant de la démocratie Mouloud Mammeri de sioniste

DIA-05 avril 2018: Naima Salhi qui est présidente d’un parti politique agréée par l’Etat algérien et députée à l’APN, a traité le moudjahid de la Révolution algérienne, Mouloud Mammeri de sioniste. Dans une vidéo postée sur le net, Salhi a récidivé et s’en est pris à la République algérienne qui encourage l’enseignement de tamazight et le recrutement des enseignants de Tamazight.

Elle s’en prend à la politique de l’Etat algérien et à tamazight de Mouloud Mammeri , «une tamazight francisée et fabriquée dans les laboratoires français et sionistes», selon ses propos. Salhi s’attaque à une sommité de l’amazighité et de la culture en Algérie, un militant de tamazight connu et reconnu de par le monde.
Comment peut-elle s’attaquer à Mouloud Mammeri qui a sacrifié toute sa vie pour le combat démocratique et tamazight en Algérie, oubliant que c’est grâce au printemps de 1980 que les événements de 1988 ont été provoqués pour permettre aujourd’hui à cette énergumène de s’exprimer en toute liberté. Cette démocratie pour laquelle Mouloud Mammeri a combattu a permis à Salhi de s’attaquer à son maître, Mouloud Mammeri qui rédigeait les correspondances dans le cadre des Accords d’Evian.
Les propos de Salhi sont d’une gravité qui interpellent l’Etat algérien à intervenir pour la mettre hors d’état de nuire. C’est un appel à la violence et à la haine dans une Algérie qui se vante de la Charte pour la paix et la réconciliation nationale.
C’est aussi un appel qui renforce les rangs du Mouvement séparatiste le MAK. L’Etat algérien doit intervenir immédiatement pour mettre hors d’état de nuire cette personne qui monte des Algériens contre d’autres Algériens car en s’attaquant à Mouloud Mammeri elle aura franchi la ligne rouge !
Amir Hani