"Nouvel eldorado pour les Beurs", reportage de FR3 sur les opportunités d'affaires en Algérie (Vidéo) - DIA
36814
single,single-post,postid-36814,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-Eldorado FR3

« Nouvel eldorado pour les Beurs », reportage de FR3 sur les opportunités d’affaires en Algérie (Vidéo)

DIA-20 octobre 2018: L’Algérie n’est plus perçue comme une destination à risque. Après les reportages sur la beauté des paysages et des sites du pays, voila que les médias français s’intéressent à l’économie en Algérie.  Dans ce reportage de Karim Baila, on met en exergue un phénomène méconnu qui est en train d’émerger en France : des milliers d’enfants de l’immigration, des jeunes d’origine algérienne, connus sous l’appellation péjorative de « Beurs » souvent diplômés, traversent la Méditerranée pour s’installer en Algérie. Ils vont y chercher la réussite et les opportunités qu’ils ne trouvent pas forcément en France.
Le déclic, ce sont les aides du gouvernement algérien : crédit gratuit allant jusqu’à 1 million d’euros, à taux zéro et remboursable à partir de 10 ans d’exercice. Mais pas seulement : il y a aussi les logements moins chers et les prix de 40 à 50 % moins élevés… Ce qui leur était inaccessible en France devient possible en Algérie. D’autant que leur double culture est une richesse.
Dans ce reportage de 26mn on retrouvera Fella, créatrice de smartphones, Kader, exportateur de produits agricoles et Bachir, l’architecte en vogue de Marseille. Vous verrez pourquoi ils ont tout quitté pour cette nouvelle vie et ce qu’ils ont trouvé en Algérie.

Il y a quelques heures, l’Ambassadeur d’Algérie en France a salué dans un tweet ce reportage qui met en valeur les avantages qu’offre le gouvernement algérien pour sa communauté algérienne vivant en France. 

Mesdoua tweet

L’auteur du reportage est aussi un franco-algérien. Karim Baïla est né à Marseille. Il est le dernier membre d’une famille kabyle de six enfants. Sorti du CFPJ, pour son premier jour de stage, il couvre en direct le détournement de l’avion d’Air France à Marseille par les terroristes du GIA. Tout de suite, cette expérience le propulse sur des terrains sensibles. Karim Baïla a réalisé pour  Mediterraneo une émission produite par le Pole France 3 Marseille et la Rai uno italienne plus de quinze reportages. (« Retour au bled », sélection au prix international du reportage méditerranéen à Palerme, « Les chrétiens d’Irak », «Les enfants de la guerre à Bagdad»…, « Le retour de Khaled à Oran », « sous la terreur du GIA » en 1996.).

En 2007, il rejoint l’équipe du Magazine d’Information de France 2 , Envoyé Spécial , pour réaliser de nombreux « carnets de route » sur des zones de conflit armé. France 3 Provence Alpes lui confie les reportages sur la violence à Marseille.  

Amel Bouchaib