OFFICIEL: La CAF invalide la candidature d'Ould Zmirli, crise à la FAF - DIA
27123
single,single-post,postid-27123,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-BACHIR OULDZMIRLI

OFFICIEL: La CAF invalide la candidature d’Ould Zmirli, crise à la FAF

DIA-11 janvier 2018: Le Comité exécutif de la Confédération africaine, qui s’est réuni mercredi à Casablanca a officiellement rejeté la candidature d’Ould Zmirli. «Une seule candidature a été invalidée par le Comité exécutif, pour avoir été expédiée en dehors des délais réglementaires, c’est celle de Bachir Ould Zmirli (Algérie», lit-on sur le site de la CAF qui a, en revanche validé les autres candidatures.
Cette décision confirme que la FAF avait transmis le dossier d’Ould Zmirli en retard. Ce dernier avait déjà réagi en qualifiant la FAF d’incompétente. L’invalidation de la candidature d’Ould Zmirli annonce une nouvelle crise qui risque d’emporter dans son sillage la FAF présidée par Kheireddine Zetchi.
Ce dernier avait affirmé que la Fédération fera un recours auprès de la CAF, sachant que les élections du CE de la CAF se dérouleront le 2 février prochain. Pour rappel, les candidats retenus sont  pour la zone Nord, Jamal El Jaafri (Libye) qui était en course avec Ould Zmirli, Augustin Senghor (Sénégal, Zone Ouest A), Sita Sangare (Burkina Faso, Zone Ouest B) et  Patrice Edouard Ngaissona (RCA) et Pierre Alain Mounguengui (Gabon) pour Zone Centre. 
Nassim Fateh