Omar Belhouchet quitte El Watan après 29 ans à la tête du quotidien - DIA
42192
single,single-post,postid-42192,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
eL WATAN

Omar Belhouchet quitte El Watan après 29 ans à la tête du quotidien

DIA-02 MAI 2019: Après 29 ans à la tête du quotidien francophone algérien le plus célèbre, Omar Belhouchet, quitte la direction générale du journal El Watan créé en 1990. Le conseil d’administration de la SPA El Watan, réuni ce jeudi, a validé la démission d’Omar Belhouchet qu’il a déposée depuis plus d’une semaine et a élu Tayeb Belghiche à sa place.

Ancien chef du service international d’El Moudjahid, Belghiche prend ses fonctions de premier responsable d’El Watan dans un contexte politique et économique sensible marqué par une crise financière aiguë et une baisse des recettes publicitaires. La concurrence des médias digitaux et des chaînes de télé privées ont également étouffé financièrement ce média classique de la presse écrite. Cette crise s’est accentuée aussi après le contentieux qui a éclaté entre les pouvoirs publics et la direction du quotidien au sujet du nouveau siège d’El Watan situé à Ruisseau et dont la réglementation urbanistique n’a pas été respectée. Les journalistes d’El Watan ont été empêchés par la force publique d’y accéder.  

Cette crise a eu un impact sur les salaires des journalistes dont une dizaine a démissionné pour rejoindre quelques journaux électroniques, devenus plus présents sur la scène médiatique, c’est le cas de Faycal Metaoui et de Adlène Meddi.