Ould Kadour : le prix du baril de pétrole entre 70 à 80 dollars "est plus juste pour l'Algérie" - DIA
37345
single,single-post,postid-37345,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-Ould Kaddour

Ould Kadour : le prix du baril de pétrole entre 70 à 80 dollars « est plus juste pour l’Algérie »

DIA-04 novembre 2018: Le Président-directeur général (P-dg) du Groupe Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, a affirmé dimanche à Hassi-Messaoud (900 km au Sud d’Alger), que le prix du baril de pétrole oscillant entre 70 à 80 dollars est « le plus juste pour l’Algérie ».
Le prix (du baril du pétrole) le plus juste pour nous est entre 70 et 80 dollars », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse organisée au terme des travaux de la conférence nationale du Groupe Sonatrach. Il a estimé que si les cours actuels du pétrole qui dépassent les 70 dollars le baril se maintiennent, ça sera  » très positif » pour l’économie du pays, ajoutant qu’il pensait que les « prix vont se maintenir dans cette fourchette ».
Concernant le partenariat, M. Ould Kaddour a relevé que Sonatrach a signé des contrats « très intéressants » et « extrêmement importants » avec ses différents partenaires, ajoutant que « le groupe va se lancer dans l’offshore et d’autres projets » qui rendront la compagnie et « par conséquence le pays, plus attractif ».
Concernant le développement de l’entreprise au titre de la « SH-2030 », Ould Kaddour a mis en exergue l’importance de la formation pour tout le personnel y compris les syndicalistes.
A ce titre, plusieurs actions ont été engagées, dont les Top 200 jeunes managers, le développement du système de formation e-Learning, a-t-il fait savoir.
Pour rappel, un pacte de stabilité et de développement a été signé entre le Groupe Sonatrach et la Fédération nationale des travailleurs du pétrole, du gaz et de la chimie (FNTPGC), sous le patronage de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA), lors de la conférence nationale tenue à la zone de Haoud El-Hamra dans la daïra de Hassi-Messaoud (80 km au Sud-est d’Ouargla).
Paraphé par M. Ould Kaddour et le Secrétaire Général de la FNTPGC, Hammou Touahria, ainsi que le secrétaire général de l’UGTA, Abdelmadjid Sidi Saïd, cet accord vise essentiellement à assurer un climat favorable pour un développement social et économique », selon les signataires.