DIA | Ouverture d’une enquête sur la mort de Kamel Fekhar : Louh dans de beaux draps
42782
post-template-default,single,single-post,postid-42782,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Ouverture d’une enquête sur la mort de Kamel Fekhar : Louh dans de beaux draps

DIA-30 mai 2019: Le ministère de la Justice a réagi 24 heures après le décès du militant des droits de l’Homme, Kamel Eddine Fekhar en instruisant ses services de diligenter « une enquête approfondie » sur les tenants et aboutissants du décès de ce militant des droits de l’Homme. Fekhar (54 ans), médecin de son état est loin d’être un voyou ou un malfrat et son emprisonnement puis sa mort suscitent indignation  et condamnation.
« Le ministère de la Justice informe l’opinion publique avoir instruit ses services concernés de diligenter une enquête approfondie » sur les tenants et aboutissants du décès de Kamel Eddine Fekhar, militant des droits de l’Homme, le 28 mai 2019 au CHU de Blida, où il avait été transféré la veille en urgence de l’hôpital de Ghardaïa », lit-on dans le communiqué.
En vérité l’affaire du défunt remonte au temps de l’ancien ministre de la Justice, Tayeb Louh. En d’autres termes, l’enquête viserait davantage Louh, a-t-on révélé au ministère de la Justice. Pour rappel, le scandale de la mort du journaliste Mohamed Tamalt à la prison d’El Harrach en décembre 2016, pour les mêmes motifs a été étouffé par Louh, lequel est dans la cible de l’actuel pouvoir. Affaire à suivre… 
Amir Hani