DIA | Ouyahia et Bouchareb contestés dans leurs partis respectifs
40952
post-template-default,single,single-post,postid-40952,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Ouyahia et Bouchareb contestés dans leurs partis respectifs

DIA-16 mars 2019: Le Bureau national du Rassemblement national démocratique (RND) que dirige l’ex-Premier ministre Ahmed Ouyahia se réunira ce lundi, a-t-on appris auprès du parti. Une grogne est perceptible au sein du RND qui conteste son secrétaire général, Ahmed Ouyahia.

N’étant plus Premier ministre, Ouyahia se retrouve affaibli au RND où il ne bénéficie plus du soutien de ses militants. Même constat au parti du Front de libération nationale, dont le coordinateur de l’Instance dirigeante, Mouad Bouchareb, est fortement contesté.
Un coup d’Etat est en train d’être préparé pour dégommer Bouchareb du FLN. En ce sens,  Bouchareb ne fait plus de déclarations et s’est complètement éclipsé de la scène politique. Il est reproché à Bouchareb qui occupe aussi le poste de président de l’APN (3e homme politique du pays) d’avoir déclaré, après les marches populaires du 22 février «qu’il n’y aura pas d’alternance au pouvoir et que ceux qui aspirent à cette alternance peuvent rêver».
En ce sens, Ouyahia et Bouchareb seront les premières victimes, au sein de leurs partis respectifs, de la contestation populaire.
 
Mohamed Nassim