Ouyahia rétablit une vérité sur Bouteflika concernant sa position sur le printemps berbère - DIA
27423
single,single-post,postid-27423,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
dia-ouyahia

Ouyahia rétablit une vérité sur Bouteflika concernant sa position sur le printemps berbère

DIA-18 janvier 2018: Dans la foulée de la constitutionnalisation de Yennayer,  le Secrétaire Général du Rassemblement national démocratique (RND), M.Ahmed Ouyahia, a révélé des vérités politiques cachées sur les efforts du chef de l’Etat visant à réconcilier les Algériens avec eux-mêmes et avec leur Patrie ».

Le SG a indiqué qu’en réhabilitant la dimension amazighe dans l’identité nationale, le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a libéré  l’Algérie de « ses malentendus et ses hésitations »

Ouyahia parle même « d’erreurs politiques » commises en 1980 face à une simple conférence académique de Mouloud Mammeri », avant d’ajouter:  « Une décision par rapport à laquelle, je le dis pour l’histoire, M. Bouteflika avait exprimé son désaccord« , a affirmé M. Ouyahia, rappelant également l’introduction « timide » de la dimension amazighe de l’identité nationale dans le préambule de la Constitution de février 1989.

C’est la première fois qu’un haut responsable s’exprime sur les positions du président Bouteflika sur l’Amazighité et la cause berbère. 

Amir Hani