BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Ouyahia veut sauver la presse écrite concurrencée par les médias électroniques

DIA-25 septembre 2017: Alors que la presse écrite passe par des moments difficiles, en raison de l’absence de publicité, le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a annoncé lundi l’installation avant la fin de l’année de l’Autorité de régulation de la presse écrite (ARPE), assurant que la présentation du plan d’action contenait l’engagement du gouvernement pour l’amélioration de la situation des médias en Algérie et de l’accès à l’information.

L’ARPE, prévue par loi relative à l`information de 2012 et jouissant de la personnalité morale et de l`autonomie financière, est chargée notamment, « d`encourager la pluralité de l`information » et de « veiller à la diffusion et à la distribution de l`information écrite à travers tout le territoire national ».

Ouyahia a indiqué, par ailleurs, qu’une loi sera promulguée l’année prochaine permettant un accès « plus conséquent » des médias notamment aux informations et aux documents, conformément à la révision de la Constitution, en plus des efforts de l’Etat pour le soutien des médias dans la formation, à travers les différents instituts.

Mais l’annonce la plus importante lancée par le Premier ministre est, entre autres , l’engagement de l’Etat à réactiver le fonds d’aide aux médias, financé par le trésor public, pour le redynamiser l’année prochaine en revoyant son encadrement.  Une aide qui vise à redonner espoir à une presse écrite fortement concurrencée par les médias électroniques et surtout dépassée par les télévisions privées notamment Ennahar Tv et Echourouk Tv qui donnent l’information aussi rapidement que la presse électronique, rendant presque difficile la diffusion de celle-ci par la presse écrite. 

Une presse écrite qui a vu plusieurs organes fermer en raison de l’absence de publicité de l’ANEP, principal bailleur de fonds des journaux classiques.

Salim Bey  

 
TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-kaouane

Kaouane: Les télévisions privées ont contribué au paysage audiovisuel algérien

DIA-23 octobre 2017: La presse algérienne est « riche », à travers ses différents titres et supports, ...