La page Bouhadja est tournée, Ouyahia annonce la présentation du  PLF 2019 devant l'APN - DIA
36870
single,single-post,postid-36870,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-Ouyahia bouhadja

La page Bouhadja est tournée, Ouyahia annonce la présentation du  PLF 2019 devant l’APN

DIA-23 octobre 2018: La page Said Bouhadja est tournée. Le président déchu de l’APN est définitivement enterré par les partis de la majorité qui lui ont retiré confiance. La machine de son éviction est enclenchée avec d’abord le constat de la vacance de son poste puis l’annonce par le Premier ministre, Ahmed Ouyahia que le projet de loi de finances 2019, sera soumis à l’Assemblée populaire nationale (APN),  » dans les semaines à venir ».

Une séance plénière de l’APN se tiendra ce mercredi pour officialiser la vacance du poste de président puis élire un nouveau président de l’APN.
C’est dans ce sillage que Ouyahia a réuni les présidents des groupes parlementaires ayant retiré confiance à Bouhadja. Des instructions ont été  données aux députés de la majorité parlementaire pour accélérer l’élection du nouveau président et entériner l’éviction de Bouhadja.
La réunion Ouyahia-présidents des groupes parlementaires a porté sur ce volet mais elle a été couverte par le PLF 2019. Ainsi, s’exprimant au terme de cette rencontre, qui a duré plus de deux heures avec les chefs des partis politiques constituant la majorité parlementaire, Ouyahia a précisé que la rencontre s’était tenue « aux fins de coordination et de concertation entre les partis soutenant le programme du président de la République », autour du projet de loi de finances 2019, qui sera soumis au débat, devant les membres de la chambre basse du Parlement  » dans les semaines à venir ».
Cette réunion s’est tenue au siège du Premier ministère, alors qu’il s’agit d’une réunion partisane.  Elle a été marquée par la présence du secrétaire général du parti du Front de libération nationale (FLN), Djamel Ould Abbès, du président du parti Tadjamoue Amal Al Djazair (TAJ), Ammar Ghoul, du président du Mouvement populaire algérien (MPA), Amara Ben Younès, du dirigeant au sein du parti Rassemblement national démocratique (RND), Seddik Chihab, du représentant du Groupe des indépendants, Kada Kadri, en sus des chefs des groupes parlementaires de ces partis à l’APN.
Amir Hani