Un palestinien brandit le drapeau algérien face à l'armée israélienne à Gaza (Vidéo) - DIA
26179
single,single-post,postid-26179,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
dia-gaza algerie

Un palestinien brandit le drapeau algérien face à l’armée israélienne à Gaza (Vidéo)

DIA-15 décembre 2017: La chaîne Al Jazeera a montré dans les images aujourd’hui des affrontements entre les manifestants palestiniens et les forces de sécurités israéliennes dans la bande de Gaza, un jeune qui brandissait le drapeau algérien, à coté d’un autre qui brandissant le drapeau palestinien. C’est la première fois que des jeunes palestiniens brandissent le drapeau algérien lors des affrontement avec les forces coloniales israéliennes.  L’image a été largement commentée sur les réseaux sociaux, démontrent la place qu’a l’Algérie dans le cœur des palestiniens.  

D’ailleurs ans une autre vidéo, un palestinien a expliqué pourquoi l’Algérie occupe une place de choix dans le coeur des palestiniens et cela depuis des années. 

La journée de ce vendredi a été plutôt meurtrières et dramatiques puisque quatre palestiniens ont été tués vendredi dans des heurts avec les forces israéliennes, lors d’une nouvelle journée de mobilisation contre la reconnaissance par Donald Trump de Jérusalem comme capitale d’Israël, ont indiqué les secours palestiniens.

DIA-Ibrahim Touraya

Ibrahim Abou Thouraya, âgé de 29 ans et amputé des deux jambes, et Yasser Sokar, 32 ans, ont été tués par les balles de soldats israéliens dans la bande de Gaza alors qu’ils participaient avec des centaines de Gazaouis à des manifestations violentes près de la barrière de béton et de métal qui ferme hermétiquement les frontières de l’enclave palestinienne avec Israël.

Mohammed Aqal, 29 ans, a poignardé un policier israélien à la sortie de Ramallah, en Cisjordanie occupée, et a été abattu, a indiqué la police israélienne. Le policier a été légèrement blessé.

Selon des photos de l’AFP, Mohammed Aqal portait autour de la taille un dispositif ressemblant à une ceinture d’explosifs. La police israélienne a dit enquêter pour savoir si le Palestinien portait effectivement un tel dispositif et si ce dernier était authentique ou pas. Aucune confirmation indépendante de l’authenticité ou non de cette ceinture n’avait pu être obtenue dans la soirée.

Bassel Ibrahim, 24 ans, a été tué par balles lors de heurts à Anata, une localité entre Jérusalem et la Cisjordanie occupée.

La décision américaine et les manifestations qu’elle a suscitées ont causé la mort de huit Palestiniens depuis le 6 décembre.

Amir Hani