Les partis pro-pouvoir rejoignent l'initiative du FLN en faveur d'un 5e mandat de Bouteflika - DIA
34243
single,single-post,postid-34243,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-KARAMA

Les partis pro-pouvoir rejoignent l’initiative du FLN en faveur d’un 5e mandat de Bouteflika

DIA-01 août 2018: Comme il fallait s’y attendre, les partis pro-pouvoir s’empressent de soutenir l’initiative lancée par le FLN et appuyée par le RND pour demander au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, de «poursuivre sa mission en briguant  un 5e mandat consécutif».
Après la rencontre Ould Abbes-Ouyahia, tenue lundi au siège du Premier ministère, le FLN a reçu ce mardi dans son siège à Hydra une délégation du parti El Karama, avec le même ordre du jour, à savoir le soutien d’un 5e mandat du Président Bouteflika.
En ce sens, le président du parti El Karama, Mohamed Benhamou a annoncé le soutien de sa formation politique à l’appel lancé par le FLN à l’adresse Président Bouteflika, pour « poursuivre sa mission » après la présidentielle de 2019, à l’occasion d’une rencontre entre dirigeants des deux partis, tenue sous la présidence de Ould Abbès et Benhamou.
Il a affirmé que son parti « se tient aux côtés du président de la République et le sollicite à poursuivre son parcours, car  nous le connaissons pour sa bravoure à assumer la responsabilité ».
Dans un point de presse conjoint à l’issue de cette rencontre, Ould Abbes a affirmé que les deux partis avaient décidé de « l’installation d’un comité conjoint issu des deux directions », en vue d’examiner les sujets importants et coordonner les positions concernant les prochains rendez-vous, relevant que sa formation politique « respecte tous les partis légaux, sans tenir compte deleurs taux de représentativité ».
Ould Abbes a fait part de « la préparation, cet été, de la tenue d’une conférence nationale sur le Plan de développement pour la période 2020-2030, annoncée par le président de la République, cinq mois auparavant. Il a précisé que cette conférence à laquelle prendront part toutes les forces politiques partageant la même orientation du parti, a pour objectif  de faire connaitre, à l’adresse de l’opinion publique, nationale et internationale, la vision du président de la République concernant l’avenir de l’Algérie.
Le FLN devrait recevoir ce mercredi une délégation du parti  de l’Alliance nationale républicaine (ANR) conduite par son secrétaire général, Belkacem Sahli. Ce dernier a déjà été ministre délégué chargé de la communauté algérienne établie à l’étranger. Il est aussi prévu que Ould Abbes se déplace dans les wilayas pour rencontrer d’autres partis et grossir les rangs de ceux qui sollicitent le Président Bouteflika pour un 5e mandat. Il s’agit en fait pour le FLN de griller et parasiter toutes les initiatives des partis politiques qui s’opposent à un nouveau mandat du Président Bouteflika.
Amir Hani