Pêcheur tué par la marine Algérienne : L'Ambassadeur Hadjar convoqué par le MAE tunisien - DIA
39784
single,single-post,postid-39784,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
Tunis

Pêcheur tué par la marine Algérienne : L’Ambassadeur Hadjar convoqué par le MAE tunisien

DIA-02 février 2019: L’ambassadeur d’Algérie en Tunisie, Abdelkader Hadjar, a été convoqué vendredi au siège du ministère tunisien des Affaires étrangères pour des éclaircissements sur les circonstances dans lesquelles a été tué jeudi un capitaine de bateau de pêche tunisien dans les eaux territoriales internationales par des gardes-côtes algériens, a rapporté l’agence tunisienne TAP vendredi soir.

Le diplomate a exprimé ses regrets pour ce drame et a présenté ses sincères condoléances pour le décès du marin pêcheur, soulignant qu’il effectuera les contacts nécessaires avec les autorités de son pays afin de clarifier les détails de cet incident, indique-t-on de même source.

De son côté, l’Ambassadeur de Tunisie à Alger a été chargé d’assurer le suivi des contacts et des démarches auprès de la partie algérienne pour connaître les péripéties de l’incident et en déterminer les responsabilités.

“Le ministère des Affaires étrangères poursuivra ses contacts avec les autorités algériennes pour s’informer sur les circonstances de cet incident et s’assurer pour que de tels incidents douloureux ne se reproduisent plus”, précise-t-on de même source”.

Le capitaine du bateau de pêche tunisien, Maher Belmongi Briki, a été tué jeudi par des tirs des gardes-côtes algériens, dans les eaux territoriales tunisiennes, au large de la ville tunisienne de Tabarka, rappelle l’agence tunisienne. Mais selon d’autres sources médiatiques internationales les garde-côtes de la marine algérienne ont tiré sur un bateau de pêche tunisien, alors qu’il se trouvait dans les eaux territoriales de l’Algérie, provoquant la mort de l’un des trois marins pêcheurs à bord, selon le colonel Houssameddine Jebabli, le porte-parole de la Garde nationale tunisienne. Dans une déclaration à la presse, le responsable tunisien a affirmé que les trois personnes à bord du bateau ont refusé d’obtempérer à la sommation des garde-côtes algériens leur demandant de s’arrêter.

Amel Bouchaib