BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Perturbations de l’internet : des pertes financières considérables pour l’Algérie

DIA-11 mars 2017: Les perturbations de l’internet suite aux travaux de maintenance du fameux câble sous-marin de fibre optique Alger-Valence coûteraient à l’Algérie plus de 1,5 milliard de dinars de pertes, selon une source du ministère de la Poste et des technologies de l’information et de la communication.
En plus des désagréments causés au ménages, Algérie Telecom ne s’est pas soucié des pertes qu’enregistrent certaines entreprises algériennes qui travaillent directement en ligne avec d’autres entreprises à l’étranger, notamment en Asie et en Amérique. Du fait du décalage horaire, ces entreprises travaillent en continue. C’est dire les pertes qu’elles enregistrent durant cette période de perturbation du net, soit du 8 au 20 mars de 20h30h à 23h30.
Algérie Telecom qui a le monopole de la connexion filaire (ADSL) n’a pas pris le soin de rassurer ses abonnés quant à des mesures allant dans le sens de les compenser, à défaut d’être remboursés
La ministre du secteur s’est contentée de dire qu’Algérie Télécom veillait à éviter aux citoyens les désagréments liés aux perturbations du réseau internet, causés par des travaux de maintenance sur le câble sous-marin (SMW4).
Selon la ministre, un groupe de travail a été mobilisé au niveau d’Algérie Télécom pour veiller au quotidien à éviter au citoyen les désagréments liés à ces perturbations, ajoutant que les travaux de maintenance étaient opérés dans la ville de Marseille (France) et non en Algérie.
Pour rappel, en 2015, lors de l’accident qui avait provoqué la coupure du câble Annaba-Marseille, les pertes étaient estimées à près de 100 millions de dinars par jours. En 2016, lors de l’examen du baccalauréat, des perturbations ont été provoquées sur le réseau internet pour empêcher l’utilisation des téléphones cellulaires et la connexion 3G par les candidats. Autant de pertes causées par les perturbations du net en Algérie où la connexion internet ne devrait pas être assimilée aux réseaux sociaux. Elle doit être considérée comme un outil de travail indispensable !
 
Amir Hani 
TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-COURRIER INTERNATIONAL

Courrier international : DHL domine 77% de part de marché en Algérie

DIA-29 mars 2017: Tout au long de la conférence de presse qu’il a animée, ce ...

Un commentaire

  1. Voilà un véritable problème tout le reste c’est de la fitna de part et d’autres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *