Piratage tv : Expendables 2 sur TF1 et Expendables 3 sur El Bilad Tv - DIA
27291
single,single-post,postid-27291,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-TF1

Piratage tv : Expendables 2 sur TF1 et Expendables 3 sur El Bilad Tv

DIA-14 janvier 2018: Le piratage des chaînes privées algériennes a pris une dimension extrême ce soir en regardant les programmes qui sont diffusés sur les différentes chaînes le dimanche soir 14 janvier 2018. Alors que TF1, la première grande chaîne française, détenue par le groupe Bouygues  diffuse légalement le film Expendables 2 qui date de 2012 sur le satellite ASTRA et Hotbird, la petite chaîne off-shore algérienne EL Bilad Tv appartenant un homme d’affaires islamiste proche de Taj, diffusait au même moment Expendables 3….sur satellite Nilesat.

DIA-Bilad TV

Bien sûr la chaîne islamiste algérienne ne dispose pas des droits pour la diffusion sur le satellite ou le terrestre de ce film qui date de 2014.
Pire, la chaîne El Bilad Tv a diffusé il y a quelques jours le film « Contagion » de Steven Soderbergh avec Marion Cotillard, Matt Damon qui date de 2011. Le film est programmé dimanche prochain sur France 2.
La pratique du piratage en Algérie n’est pas seulement concentrée sur les DVD, certaines chaînes qui n’obéissent à aucune autorité audiovisuelle locale ou étrangère, piratent régulièrement des contenus audiovisuels étrangers. 
Contrairement au sport où les droits Tv sont détenus par des groupes audiovisuels précis comme Lagardère, Bein Group ou encore Canal+, les films cinéma appartiennent à des vendeurs différents et nombreux. Les chaînes algériennes comme l’ENTV et certaines chaînes privées comme Dzair Tv ou Echourouk Tv achètent leurs films de vendeurs libanais qui détiennent les droits des films américains en langues anglaises, mais pas en langue française. Les films américains doublés en français sont détenus par des agences françaises connues sur le marché, comme Damia, Momento, Wild Brunch ou encore SND. Mais ces derniers ne peuvent pas juridiquement attaquer une chaîne algérienne qui n’a aucune adresse administrative.    
Certaines chaînes privées algériennes utilisent justement ce vide juridique pour diffuser des films récents sans autorisation, faute de poursuites judiciaires en Algérie et à l’étranger. Récemment le groupe Lagardère qui détient les droits Tv des images du CHAN a envoyé un avertissement aux télévisions privées algériennes les dissuadant de diffuser des images de la compétition sous peine de poursuites judiciaires. 
Amir Hani      

DIA-El bilad Tv