Portugal-Algérie : le dernier match pour Madjer qui dénonce une machination (Vidéo)         - DIA
32685
single,single-post,postid-32685,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-madjer-conference

Portugal-Algérie : le dernier match pour Madjer qui dénonce une machination (Vidéo)        

DIA- 07 juin 2018: Le match amical Portugal-Algérie, prévu ce jeudi à 20h15 à Lisbonne devrait être le dernier pour le sélectionneur national, Rabah Madjer qui est acculé de toutes parts. Le président de la FAF, Kheireddine Zetchi, a fait savoir qu’il se réunira avec Madjer le 24 juin prochain pour faire le bilan du travail effectué depuis sa nomination en octobre 2017.
Zetchi qui s’apprête à limoger Madjer, a fait savoir aussi que la décision du maintien ou de la fin de fonctions du sélectionneur national relève du bureau fédéral. Zetchi qui a déjà commis l’erreur de recruter l’Espagnol Lucas Alcaraz, entend ainsi associer les membres de son bureau à la décision du limogeage de Madjer.
Le processus du limogeage de Madjer a été entamé quand Zetchi l’avait déchargé de l’équipe nationale A’. A présent, une forte pression est exercée sur Madjer pour l’amener à jeter l’éponge et éviter ainsi à la FAF de payer à Madjer et ses adjoints des indemnités faramineuses. Madjer et ses adjoints perçoivent respectivement 400 et 200 millions de centimes, sachant que le contrat du staff technique court jusqu’au mois de juin 2019.
En ce sens, la FAF est en train de faire le forcing pour amener Madjer à démissionner ou, à défaut opter pour un départ à l’amiable. Dans les deux cas, le sort de Madjer est scellé et doit partir. Du côté de la FAF, on est convaincu qu’avec Madjer l’équipe se dirige droit vers le mur.
Madjer qui continue vainement de s’accrocher à son poste, a estimé qu’il est victime d’une machination alors qu’il est décrié par les supporters, le ministre de la Jeunesse et des Sports et le président du COA, sans oublier Zetchi et les membres du Bureau fédéral.
Les joueurs motivés pour se surpasser
Pour ce qui est du match, les joueurs ont décidé de se donner à fond et sortir le grand jeu. Il faut préciser que plusieurs d’entre eux ne sont pas animés par la volonté de donner une bonne image de l’équipe nationale, mais plutôt de taper dans l’œil des managers et recruteurs. Ils savent pertinemment que le match contre le Portugal qui est champion d’Europe en titre sera largement suivi et retransmis, ce qui constitue une opportunité pour ces joueurs de se surpasser. Ce qui n’est pas le cas du match contre le Cap-Vert au cours duquel les joueurs avaient joué à l’économie, sachant que c’est un match qui n’est pas suivi et médiatisé.
Certains joueurs ne se soucient en fait que de leur propre carrière, allant jusqu’à sacrifier les intérêts de suprêmes de l’équipe nationale.
Nassim Fateh