Prêches du vendredi et manifestation au profit d'El Qods à Alger (Vidéo) - DIA
25892
single,single-post,postid-25892,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-MANIFESTATIONS

Prêches du vendredi et manifestation au profit d’El Qods à Alger (Vidéo)

DIA-08 décembre 2017: Les imams de la quasi-totalité des mosquées d’Alger ont consacré le prêche du vendredi à la décision du président américain, Donald Trump, de transférer l’ambassade des Etats-Unis à El-Qods occupée. Les imams ont dénoncé cette décision et ont appelé les dirigeants arabes et musulmans à réagir de manière ferme et efficace, soulignant que la décision du président américain constitue une nouvelle atteinte à la cause palestinienne et à la nation musulmane toute entière.
A El Achour et Draria les imams ont relevé qu’il s’agit de la consécration de la politique de l’administration américaine qui soutient l’occupant sioniste au mépris des droits du peuple palestinien. L’imam de la mosquée de Sebbala à El Achour a cependant estimé que la décision du président américain est la conséquence de la faiblesse des régimes et des dirigeants arabes et musulmans, citant ainsi les exemples de l’Irak et de la Syrie, deux pays en voie de disparition ou encore le Soudan qui a été divisé sans parler des pays musulmans comme l’Afghanistan ou le Pakistan, complètement démembrés.  
L’imam de la mosquée Errahmane à Baraki, a condamné un acte provocateur « qui nous rappelle la triste Déclaration de Balfour en 1917 ayant ouvert la voie à la création d’Israël ».      
Il a appelé, à cette occasion, l’ensemble des musulmans à réagir à cette provocation américaine envers  la Palestine, car il s’agit de tout un symbole de la nation musulmane. Dans le même sillage, l’imam de la mosquée El-Mouwahidine à El-Biar, a dénoncé cette nouvelle violation du droit du peuple palestinien, appelant les citoyens à assumer leur responsabilité et à agir pour le triomphe d’El-Qods Echarif.
Il a exhorté, à ce propos, les jeunes en particulier à user de tous les moyens possibles, notamment les réseaux sociaux, pour soutenir la cause palestinienne. La décision américaine a suscité également l’indignation de la rue algérienne où plusieurs rassemblements ont été organisés à travers différentes wilayas du pays pour exprimer leur soutien total et indéfectible à la cause palestinienne.
A Alger, des centaines de citoyens sont sortis après la prière du vendredi pour dénoncer la décision américaine et afficher leur soutien au droit du peuple palestinien dans sa lutte contre l’occupant sioniste, comme ce fut le cas dans les quartiers d’Alger-Centre, Belouizdad, El-Harrach et Bab Ezzouar.
Dans ce sillage, le Mouvement de la Société pour la paix (MSP) a organisé un rassemblement devant son siège à El-Mouradia ayant regroupé des parlementaires, des militants et des sympathisants du parti, sous le slogan « Le vendredi de la colère pour le triomphe d’El Qods » pour exprimer leur désapprobation de la décision américaine et leur soutien au peuple palestinien.         
A Alger, des marches ont été empêchées, alors que des fidèles avaient décidé d’organiser des marches après la prière du vendredi.
Amir Hani