Les premières images de Kamel El bouchi, le baron de la cocaïne sur Ennahar Tv (Vidéo) - DIA
33067
single,single-post,postid-33067,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-Kamel Boucher

Les premières images de Kamel El bouchi, le baron de la cocaïne sur Ennahar Tv (Vidéo)

DIA-20 juin 2018: Toujours à l’affût des dernières infos de l’actualité, la chaîne Ennahar Tv a diffusé ce soir les premières images de Kamel Chikhi (Alias El Bouchi), le principal accusé dans la plus importante affaire de drogue découverte depuis l’indépendance au port d’Oran, avec plus de 700 kg de cocaïne. Les premières images diffusées en exclusivité par la chaîne Ennahar Tv , qui n’a pas révélé l’origine et la source de celles-ci , montre un jeune homme, s’éclatant comme un gamin dans un terrain vague, près de Koléa dans un véhicule tout terrain et une carabine à la main. 

Le reportage de Yasser El Arabi se contente de ces quelques images, mais poursuit en révélant, comme la presse l’a annoncé aujourd’hui, que des magistrats seraient impliqués dans  cette scabreuse affaire. Le reportage a précisé notamment que ce boucher est devenu à 40 ans l’un des plus riches hommes d’affaires de la capitale, grâce notamment au blanchiment d’argent en projets immobiliers avec sa société KMNN. Ennahar révèle notamment que le boucher avait 22 projets immobiliers dans les quartiers les plus huppés de la capitale: Sidi Yahia, Hydra, El Biar, Kouba…. Ce dernier offrait gracieusement des appartements à des magistrats et des responsables dans l’administration en échange d’autorisations de construction ou de documents administratifs importants.  

Plusieurs personnes seraient liées à cette affaire, révèlent certains médias aujourd’hui.  Ainsi le site Alg24, appartenant au groupe Ennahar, a révélé que le Président du tribunal administratif d’Alger (Bir Mourad Raïs) qui aurait bénéficié de deux appartements offerts par Kamel Chikhi, alias « El-Bouchi », a été écroué.  
Le Procureur de la République près le tribunal de Boudouaou, son adjoint et un autre procureur adjoint près le tribunal de Hussein Dey auraient également été placés sous mandat de dépôt ; alors que le fils de l’Ex premier ministre Tebboune, qui a été entendu dans cette affaire a été relâché et l’épouse du Procureur adjoint de Boudouaou, juge au tribunal administratif d’Alger, aurait été placée sous contrôle judiciaire. En tout cas la justice s’est montrée intraitable dans la diligence de l’enquête de ce dossier scabreux  qui a offert une image très négative du monde des affaires en Algérie. 

Amir Hani