DIA | La présence de Raouraoua et Baâmeur à l’AGO de la FAF terrorise Zetchi
41949
post-template-default,single,single-post,postid-41949,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

La présence de Raouraoua et Baâmeur à l’AGO de la FAF terrorise Zetchi

DIA-23 AVRIL 2019: L’ancien président de la FAF, Mohamed Raouraoua et le président de la Ligue régionale de Ouargla, Ali Baâmeur qui avait refusé de présider la commission électorale qui avait trafiqué les élections ayant porté Zetchi à la tête de la FAF, ont annoncé leur présence à l’assemblée générale de la fédération, prévue le 2 mai prochain au centre technique de Sidi Moussa.
Raouraoua viendra régler ses comptes avec Zetchi, lequel a mené une politique de «déraouraouatisation» de la FAF. Raouroua prendra la parole à l’occasion de cette AG pour répondre à l’actuelle FAF qui a annulé le projet de la l’hôtel de la FAF et le remplacer par des centres de formations. La FAF de Zetchi s’est également attaquée à Raouraoua qui avait refusé de serrer la main de Amar Bahloul, membre du bureau fédéral, lors de l’assemblée générale de l’Union arabe de football.
Il s’agit d’un acte isolé et personnel relevant d’un conflit entre Raouraoua en sa qualité de vice-président de l’UAFA et Bahloul membre du BF de la FAF, dans la mesure où l’incident s’est produit en dehors de l’AG de l’Union arabe.
Mais la FAF a voulu en faire une affaire en tentant de faire passer Raouraoua pour un «traitre» d’où la publication d’un communiqué de la FAF à ce sujet.
Pis encore, Bahloul a annoncé que la FAF a décidé de ne pas participer à la coupe arabes des clubs pour protester contre le geste de Raouraoua, sachant que le conflit Raouraoua-Bahloul est personnel et n’engage en rien la FAF et l’UAFA. Il faut aussi préciser que c’est l’AG ou le BF de la FAF qui sont habilités à prendre la décision de participer ou non à la coupe arabe des clubs. Ces derniers s’opposent d’ores et déjà à cette décision prise par Bahloul pour se venger de Raouraoua qui est vice-président de l’UAFA.  Il est à se demandé la FAF se retirerait des compétitions africaines si Raouraoua était membre de la CAF et avait alors refusé de serrer la main à Bahloul. Cela prouve tout l’amateurisme de l’actuelle FAF.
Pour ce qui est de Baâmeur, il va intervenir à l’occasion de l’AGO de la FAF pour révéler toute la vérité sur l’irrégularité et l’illégitimité de l’élection de Zetchi à la présidence de la FAF. Selon des indiscrétions, la FAF a décidé que l’AGO se déroule à huis clos sans la présence de la presse.
Par ailleurs, une pétition est en train de circuler actuellement pour retirer confiance à l’actuel BF et rejeter les bilans moral et financier de la FAF, ce qui précipiterait le départ de Zetchi et son équipe.
Nassim Fateh