Le président Bouteflika appelle à améliorer le niveau de développement humain - DIA
35999
single,single-post,postid-35999,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-Bouteflika

Le président Bouteflika appelle à améliorer le niveau de développement humain

DIA-26 Septembre 2018: Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a appelé mercredi, lors de la réunion du Conseil des ministres, à améliorer le niveau de développement humain de la population, « surtout que celle-ci connaît une progression de plus d’un million d’habitants par année ».

« L’Algérie doit se mobiliser davantage dès à présent pour maintenir et améliorer le niveau de développement humain de la population, surtout que celle-ci connaît une progression de plus d’un million d’habitants par année, et l’Algérie dispose des moyens de réussir ce pari », a déclaré le président Bouteflika. Le développement humain de la population bénéficie, selon le projet de Loi de finances 2019, d’une dotation budgétaire d’appui de 625 milliards de DA.

Pour atteindre cet objectif, le chef de l’Etat a souligné qu’il était impératif d' »approfondir les réformes déjà engagées dans tous les secteurs », observant qu’elles garantiront, d’abord, « une justice sociale toujours intense mais aussi plus transparente, plus efficace et plus équitable ».

Afin que ces réformes soient perçues de manière plus concrète, elles devront garantir, aussi, « un service public davantage allégé des lourdeurs bureaucratiques » et « promouvoir, enfin, une décentralisation plus effective, permettant d’améliorer l’écoute, le dialogue et les solutions de la part des pouvoirs publics face aux attentes des citoyens », a ajouté le président de la République.

Le Conseil des ministres, réuni mercredi à Alger sous la présidence du président Abdelaziz Bouteflika, a examiné et approuvé le projet de loi de finances pour 2019 qui « confirme dans son volet relatif au budget d’équipement la poursuite de l’engagement de l’Etat en faveur du développement économique et social », indique le communiqué rendu public à l’issue de la réunion.

Outre une dotation de 625 milliards DA pour l’appui au développement humain, les crédits budgétisés, couvriront, en matière de transferts sociaux, notamment, plus de 445 milliards DA destinés au soutien aux familles, près de 336 milliards DA pour la politique publique de santé et plus de 350 milliards DA pour la politique publique de l’habitat (auxquels s’ajouteront près de 300 milliards DA mobilisés pour le même secteur par le Fonds national d’investissement).