Le président Bouteflika sera le candidat du FLN : Sellal vole la vedette à Bouchareb - DIA
39957
post-template-default,single,single-post,postid-39957,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Le président Bouteflika sera le candidat du FLN : Sellal vole la vedette à Bouchareb

DIA-09 février 2019: Le président de l’Instance dirigeante du Front délibération nationale (FLN), Mouad Bouchareb a souligné samedi à Alger qu’en reconnaissance des réalisations importantes de l’Algérie sous sa direction éclairée, le FLN propose la candidature de Abdelaziz Bouteflika pour les élections du 18 avril prochain.

Le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, sera le candidat du parti à la présidentielle du 18 avril 2019, « en reconnaissance des réalisations importantes de l’Algérie, concrétisées sous sa direction éclairée », a indique Bouchareb lors d’un meeting populaire du FLN, organisé samedi à la salle « la Coupole » du complexe sportif Mohamed Boudiaf (Alger), en  présence des militants et cadres du parti.

M.Bouchareb a annoncé que « le moudjahid Abdelaziz Bouteflika sera le candidat du FLN à la présidentielle du 18 avril 2019″, en reconnaissance de ses choix judicieux et des réalisations importantes de l’Algérie, concrétisées sous sa direction éclairée, pour le parachèvement du processus de développement ».

La phrase de Sellal qui sème la confusion
Pour sa première apparition politique, l’ancien Premier ministre, Abdelmalek Sellal, qui est annoncé comme directeur de campagne du Président de la République Abdelaziz Bouteflika, a lâché une phrase qui a semé la confusion parme les journalistes de la presse nationale.
Acculé par les journalistes, Sellal a lancé :  «elle n’a pas encore commencé». Sellal qui a assisté au meeting populaire du FLN, au cours duquel le parti a annoncé le soutien du parti à la candidature du Président Bouteflika pour un 5ème mandat, a eu du mal à se frayer un chemin pour sortir de la Coupole.
La phrase de Sallal a été diversement interprétée par la presse. De quoi parlait Sellal en fait? S’exprimait-il au sujet de la permanence de campagne du Président Bouteflika ou de la campagne électorale ? la question reste posée.
Il faut relever que Sellal a été annoncé comme directeur de campagne du Président Bouteflika par des sites d’information sur le net. Aucune instance ou institution officielles, n’a confirmé cette information, pour le moment.
Ces sites ont non seulement annoncé Sellal comme président de campagne, mais ils ont aussi publié la composante de son staff. Des noms d’anciens ministres et cadres du FLN font partie du staff qui comprend aussi les présidents et cadres des partis de la majorité, selon ce qui est rapporté par ces sites.
Pour rappel, Sellal a été directeur de campagne du Président Bouteflika lors de la campagne électorale pour les 2e , 3e et 4e mandats, respectivement en 2004, 2009 et 2014. Aussi au cours du meeting du FLN, le président de l’instance dirigeante du parti, Moad Bouchareb qui est également président de l’Assemblée populaire nationale (APN), a appelé le Président Bouteflika «à se présenter pour un 5e mandat en reconnaissance des réalisations importantes de l’Algérie sous l’ère du Président Bouteflika».
 
Amir Hani