DIA | Présidentielle 2019 : les mises en garde et les assurances de l’ANP
39882
post-template-default,single,single-post,postid-39882,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Présidentielle 2019 : les mises en garde et les assurances de l’ANP

DIA-07 février 2019: L’Armée nationale populaire qui est une institution républicaine, a rappelé ses missions constitutionnelles dans l’éditorial du dernier numéro de la revue El Djeïch. Un message clair aux aventuriers qui tenteraient de parasiter le processus électoral et la tenue des élections présidentielles, prévues le 18 avril prochain.
Un message adressé également à ceux qui espéraient reporter l’élection et aller vers une période de transition. Il s’agit pour l’ANP d’accompagner les institutions du pays afin de préserver la République et la prémunir de tous les aventuriers qui tentent de replonger le pays dans l’instabilité des années 1990.
En ce sens, cette élection sera une occasion pour l’ANP de réaffirmer ses « hautes aptitudes » à assurer la sécurité de tels rendez-vous nationaux et sa disponibilité à contribuer « avec succès » à cette fête démocratique, lit-on dans la revue d’El Djeïch.
Cela permettra aux électeurs d’accomplir leur devoir envers la patrie dans des « conditions normales » et dans un « climat sûr », note la même source, précisant que « l’ANP, de par son engagement patriotique constant, s’agissant notamment de la sécurité et de la stabilité du pays, réaffirme qu’elle ne déviera jamais des missions que la Constitution lui a assignées ».
L’Armée « a démontré, en de nombreuses occasions, qu’elle était prête à consentir les sacrifices les plus lourds pour la défense des intérêts suprêmes du pays, de ses frontières et de sa souveraineté en garantissant à l’Etat l’exercice de sa souveraineté dans les domaines aérien, terrestre et naval et en réunissant tous les facteurs de nature à conforter et asseoir sa sécurité, à renforcer la défense nationale et à assurer son avenir », souligne l’éditorial de la revue El Djeich.
Cette démarche émane, selon la même source, de « la détermination de l’Armée d’être à la hauteur des engagements qui lui incombent envers la patrie et le peuple, ainsi que de sa sincérité à œuvrer afin que le pays puisse vivre dans la sécurité et la quiétude et poursuivre son processus d’édification et de développement ».
A cet effet, l’ANP « place l’intérêt suprême du pays au-dessus de toute autre considération, dès lors que l’Algérie est au centre de ses préoccupations et le moteur des efforts soutenus qu’elle déploie dans nombre de domaines ».
Mettant en avant « le climat de stabilité que connait le pays grâce à la Charte pour la paix et la réconciliation nationale, initiée par le président de la République et adoptée par le peuple », El Djeich relève que « nos forces armées ont atteint, dans le cadre du parachèvement du professionnalisme et de  la modernisation, un haut niveau de maturité et d’expérience professionnelle ayant permis à l’ANP de se hisser à la hauteur des aspirations du peuple ».
L’ANP « poursuivra sa marche afin d’apporter en permanence un plus qualitatif dans le domaine du développement des capacités opérationnelles de nos forces armées afin d’être au rendez-vous, prête à faire face à toute éventualité concernant la préservation de la sécurité du pays, la défense de son intégrité territoriale et de son unité », ajoute la publication de l’Armée.
Par ailleurs, l’ANP a rappelé dans cet édito son impitoyable riposte à l’encontre des groupes terroristes qui avaient attaqué le complexe gazier de Tiguentourine, il y a six ans. Elle est disposée à riposter de la même manière avec la même efficacité et férocité contre ceux qui oseraient s’attaquer à l’Algérie ! 
Amir Hani