DIA | Présidentielle : 79 candidats ont déposé leurs lettres d’intention, dernier délai fixé au 3 mars
39564
post-template-default,single,single-post,postid-39564,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Présidentielle : 79 candidats ont déposé leurs lettres d’intention, dernier délai fixé au 3 mars

DIA-23 janvier 2019: Quatre jours après l’ouverture de l’opération de dépôt des candidatures à l’élection présidentielle du 18 avril 2019, 79 candidats ont retiré les formulaires de candidature à la candidature, selon le dernier bilan du ministère de l’Intérieur publié mercredi soir.
En tout, 12 présidents de partis politiques et 67 prétendants libres se sont présentés au siège du ministère de l’Intérieur pour retirer les formulaires de candidature. Selon le ministère, « les opérations se poursuivent au fur et à mesure que les demandes sont formulées et se déroulent dans de bonnes conditions ».
Les chaînes de télévision privées qui font le pied de grue au Palais du gouvernement où se trouve le siège du Premier ministère, guettent les candidats à la candidature pour les interviewer et surtout diffuser des images insolites sur ces illustres inconnus qui se retrouvent, le temps du retrait des formulaires, sous les feux de la rampe et interviewés par des chaînes TV à la recherche du sensationnel et de l’insolite.
Ce carnaval se poursuivra jusqu’au 3 mars prochain à minuit, dernier délai de dépôt des dossiers de candidature fixé par le Conseil constitutionnel.
Conformément au décret présidentiel portant convocation du corps électoral pour l’élection du président de la République et à l’article 140 de la loi organique portant régime électoral, laquelle stipule que « la déclaration de candidature est déposée, au plus tard, dans les 45 jours qui suivent la publication du décret présidentiel portant convocation du corps électoral », et en application de ces deux textes, le Conseil constitutionnel informe que « le dernier délai de dépôt des dossiers de candidature pour l’élection du président de la République est fixé au 3 mars 2019 à minuit », précise le Conseil constitutionnel.
Pour rappel, pour être éligible à la présidence de la République, le candidat doit ne pas avoir acquis une nationalité étrangère, jouir uniquement de la nationalité algérienne d’origine et attester de la nationalité algérienne d’origine du père et de la mère, être de confession musulmane, avoir 40 ans révolus au jour de l’élection, jouir de la plénitude de ses droits civils et politiques, attester de la nationalité algérienne d’origine unique du conjoint, justifier d’une résidence permanente exclusive en Algérie durant un minimum de dix (10) années précédant le dépôt de la candidature, justifier de la participation à la Révolution du 1er Novembre 1954 pour les candidats nés avant juillet 1942, justifier de la non implication des parents du candidat né après juillet 1942, dans des actes hostiles à la révolution du 1er Novembre 1954, produire la déclaration publique du patrimoine mobilier et immobilier, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’Algérie.
Pour plus d’informations, les citoyens sont invités à consulter le site électronique du Conseil constitutionnel http://www.conseil-constitutionnel.dz ou à appeler aux numéros de téléphone 021790088, 021790041, précise le Conseil constitutionnel 
Amir Hani