Printemps berbère: El Hadi Ould Ali rend hommage aux actions de Bouteflika sur Tamazight - DIA
31166
single,single-post,postid-31166,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-HADI OULD ALI

Printemps berbère: El Hadi Ould Ali rend hommage aux actions de Bouteflika sur Tamazight

DIA-20 avril 2018: L’ex ministre de la jeunesse et des sports et surtout l’ancien Sg du Mouvement Culturel Berbère (MCB) El Hadi Ould Ali a publié aujourd’hui sur sa page facebook un message sur le printemps berbère mettant en exergue les actions du président Bouteflika sur Tamazight:  

« L’Algérie commémore aujourd’hui le 38eme anniversaire du Printemps Berbère. Une célébration, dans la dignité et la reconnaissance, qui intervient cette année avec l’aboutissement des revendications nationales portées par le Mouvement Amazigh, suite aux dernières décisions prises par Son Excellence le Président de la République, le Moudjahid, Monsieur Abdelaziz BOUTEFLIKA.

De la reconnaissance de son statut de langue nationale jusqu’à son officialisation, à travers la Réforme constitutionnelle du 07 février 2016, et la consécration de Yennayer, journée chômée et payée, ainsi que la mise en place d’une Académie algérienne amazigh, le Président de la République, Monsieur Abdelaziz BOUTEFLIKA, n’a ménagé aucun effort pour le parachèvement des fondements de l’identité nationale du peuple algérien composés d’Islamité, d’Arabité et d’Amazighité.

La Kabylie, attachée au serment de novembre 54, sera reconnaissante à cet effort traduit par ces décisions en restant belle et fidèle à son algérianité pleinement assumée et à tous les pionniers nationalistes qui nous ont quittés à l’instar de Imeche Amar, Laimeche Ali, Bennai Ouali, Amar Ait Hamouda et Mbarek Ait Menguellet, Mouloud Mammeri, les amis et compagnons Bacha Mustapha, Matoub Lounes et tant d’autres martyrs pour l’Algérie démocratique.

Une pensée aux martyrs de 2001 et je rappelle, à ce titre, l’hommage de Son Excellence le Président de la République Monsieur Abdelaziz BOUTEFLIKA en 2009, à la maison de la Culture « Mouloud Mammeri », en s’inclinant à leur mémoire devant des dizaines de milliers de citoyens.

Aujourd’hui, cette région de dizaines de milliers de Chouhadas, de Lalla Fadhma N’Soumer, de Abbane, de Hocine Ait Ahmed et des colonels de la glorieuse Révolution, partie intégrante de cette Algérie, ce vaste territoire d’un million et demi de martyrs, poursuivra la voie de développement tracée par Son Excellence le Président de la République à travers ses plans quinquennaux, afin de consolider durablement son projet de Paix, garant de la stabilité, de la sécurité et de l’unité nationale.

Alger, le 20 avril 2018

Vive l’Algérie une et indivisible,

Gloire à nos martyrs.