BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Prix du président de la république du journaliste professionnel : absence de la presse électronique

DIA-27 décembre 2016: Le jury du Prix du président de la République du journaliste professionnel dans sa troisième édition pour l’année 2017, a été installé ce mardi par le ministre de la Communication, Hamid Grine.
Le thème qui a été retenu pour cette nouvelle édition est « La préservation de l’environnement, clé du bien-être public et du bonheur social ». Ce thème intéresse au premier degré la société algérienne a indiqué Grine qui a présidé cette cérémonie qui s’est déroulée au siège de l’Agence de presse nationale APS.
Le jury est présidé par Mouloud Achour, écrivain-journaliste à El Moudjahid ayant occupé plusieurs postes de responsabilité dont celui de secrétaire général du ministère de la Communication dans les années 1990.
Le jury est composé de 10 autres membres représentant quatre ministères, des médias publics et privés et des universitaires. Toutefois, on notera l’absence des représentants de la presse électronique dans les membres du jury.
Ces membres sont M. Ahmed Benzelikha, représentant du ministère de la Communication et journaliste écrivain, Hamidou Benomari, (ancien journaliste, représentant du ministère des Finances), Moussa Boudehane (représentant du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et ancien journaliste), Djahida Mihoubi (représentante du ministère de la Culture et ancienne journaliste).
Il s’agit aussi de Mohamed Zebda (représentant de la Radio nationale), Achour Cheurfi (représentant de la presse du secteur public), Hassene Bachir Cherif (représentant de la presse du secteur privée), Djamel Bouaidjimi (universitaire), Ahmed Hamdi (doyen de la faculté des sciences de l’information et de la communication) et Naciria Ait-Salhat (représentante de la Télévision nationale).
A cette occasion, le ministre a indiqué, dans une allocution, que le jury est composé de « journalistes professionnels et chevronnés qui, au-delà de leurs qualités intrinsèques, ont des valeurs d’éthique et de déontologie ».
« Nous estimons qu’il ne peut pas y avoir de grands articles et de grands journaux ou de grandes entreprises de presse sans éthique et déontologie », a ajouté M. Grine, relevant que le président de ce jury (Mouloud Achour) ‘n’est pas à présenter et demeure un homme d’éthique et de déontologie ».
De son côté, M. Achour a remercié le ministre pour la « confiance » qu’il a placée en lui, se disant « honoré » par cette désignation. M. Bachir Cherif, membre du jury, a également salué l’instauration de ce Prix qui, a-t-il dit, « encourage et motive les jeunes journalistes pour plus d’effort et d’innovation ». Le doyen de la faculté des sciences de l’information et de la communication, Ahmed Hamdi, s’est félicité, pour sa part, de la mise en place de ce Prix qui vient, a-t-il relevé, « en appui aux cycles de formation initiés par le ministère de la Communication depuis 2014 ».
Le décret présidentiel portant création du Prix du président de la République du journaliste professionnel stipule que le Prix est décerné par un jury indépendant, composé de personnalités réputées dans le domaine de la presse écrite, électronique, de la radio et de la télévision, rappelle-t-on. Le jury est présidé par une personnalité nationale désignée par le ministre de la Communication. Le Prix avait été annoncé le 3 mai 2015 par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de la presse.
Les lauréats de ce Prix sont récompensés le 22 octobre de chaque année à l’occasion de la célébration de la journée nationale de la presse.
Amir Hani 
TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-ALGER-France

Le service de presse de l’Ambassade France félicite les médias algériens

DIA-22 octobre 2017: Le service de presse de l’Ambassade de France a adressé un message ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *