Processus de redressement au RND: Chihab Seddik lâche Ouyahia - DIA
41552
single,single-post,postid-41552,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-Chihab Ouyahia

Processus de redressement au RND: Chihab Seddik lâche Ouyahia

DIA- 08 avril 2019: Considéré comme l’un de ses fidèles lieutenants Chihab Seddik a lâche définitivement son SG Ahmed Ouyahia. En effet dans une lettre envoyé à la presse et qui n’est pas signé, les militants du RND d’Alger, réunis ce dimanche 7 avril, exigent le départ “immédiat” d’Ahmed Ouyahia de son poste de secrétaire général du parti. Présidée par Chiheb Seddik, secrétaire de wilaya, la réunion avait été élargie aux présidents d’APC et aux secrétaires des bureaux de communes du parti au niveau de la capitale.

La qualité de membre d’Ahmed Ouyahia au Conseil de wilaya d’Alger a été annulée, et un appel est lancé à tous les militants de s’inscrire dans « le processus de redressement » du RND pour qu’il s’adapte aux « aspirations et aux espoirs de ses cadres et militants », poursuit le communiqué.

A la tête du RND depuis dix-sept ans (avec une rupture entre 2012 et 2015), c’est la première fois que les membres du parti déclenchent une procédure de rupture directe afin de renouveler toutes les structures et de réhabiliter des membres fondateurs du parti.

Cette action de contestation du SG du RND avait été déclenché par Belkacem Mellah, Mondher Bouden et d’autres militants. Plus de 500 militants et cadres du parti ont rejoint la dissidence au niveau national. Les dissidents, qui contestent le bureau national également, envisagent de saisir le ministère de l’Intérieur pour l’informer sur la situation organique instable du RND aux fins d’accélérer la tenue d’un congrès extraordinaire afin d’acter les choses. Ils tentent d’organiser un congrès extraordinaire avant la fin avril.

AMIR HANI 

LETTRE RND