BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Les promesses des candidats : logements, un SNMG à 50 000 DA et un service militaire de 45 jours

DIA-12 avril 2017: Entre un FLN qui se dit proche des couches sociales les plus démunies et le  Parti des jeunes (PJ) qui préconise un SNMG à 50 000 DA et un service militaire de 45 jours, Amar Ghoul du TAJ se prend pour un Premier ministre, promettant monts et merveilles aux Algériens. Il concurrence en matière de promesses le SG du FLN, Djamel Ould Abbes qui sème depuis des années des promesses non tenues !
En revanche, le RND reste fidèle à sa ligne de conduite et se montre pragmatique en axant son discours sur les aspects économiques, alors que les autres partis développent un discours déjà consommé.
FLN : Ould Abbes sème des promesses partout
Le secrétaire général du Front de libération national (FLN), Djamel Ould Abbes, s’est engagé auprès des citoyens de Bouira a ne geler aucun projet susceptible d’améliorer leur cadre de vie, en plus d’affecter un quota supplémentaire de logements (soit 6000 unités) de type rural, qui s’ajoutera aux 48.000 unités de même type déjà concrétisées dans la wilaya. Ould Abbes a également assuré que le FLN a toujours défendu les prolétaires.
RND : promouvoir l’investissement pour libérer l’économie de la dépendance des hydrocarbures
Le secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND), Ahmed Ouyahia, continue d’axer son discours sur le côté économique. A EL Oued, Ouyahia a préconisé de promouvoir l’investissement productif pour se débarrasser de l’économie nationale des hydrocarbures. « Les appareils de l’Etat se trouvent dans l’obligation, aujourd’hui plus que jamais, de créer un climat favorable pour les promoteurs afin de développer l’investissement productif par la mise en place des cadres organisationnels et managériaux, notamment au volet de la création d’espaces favorables à l’investissement axé sur la décentralisation », a soutenu M. Ouyahia.
Le PJ pour un SNMG de 50 000 DA et un service militaire de 45 jours
Le président du parti des jeunes (PJ), Hamana Boucherma, a placé la question de la revalorisation du salaire national minimum garanti (SNMG) à la tête des priorités des actions de son parti, se disant favorable pour augmenter le SNMG à 50.000 dinars. Il a estimé aussi nécessaire d’imposer un impôt sur la fortune, d’opter pour une nouvelle politique industrielle qui privilégie la création de PME-PMI et d’accorder plus d’attention aux régions rurales. Par ailleurs, le président du PJ propose la réduction de la durée du service militaire, de façon à permettre aux jeunes de passer uniquement une période de 45 jours.
TAJ : Ghoul se prend pour un Premier ministre
Le président du parti Tajamoue Amel El Djazair (TAJ), Amar Ghoul, a indiqué à M’sila que le prochain gouvernement est appelé à « mettre rapidement en place des mécanismes susceptibles de dépasser la crise, comme la réforme du système bancaire », insistant sur « l’urgence de mettre en branle un programme économique varié, fondé sur la création d’entreprises dans les secteurs ayant trait à l’industrie et l’agriculture ainsi qu’un marché monétaire national ».
Au chapitre énergétique, Amar Ghoul a fait savoir que son parti a élaboré un programme basé sur l’exploitation des énergies renouvelables, comme alternative durable. Il a relevé, au plan social, l’importance d’entreprendre une « révision » des transferts sociaux et d’accorder le soutien à ceux qui le « méritent réellement ». Il a proposé, dans ce contexte, d’octroyer des aides aux démunis en contrepartie de la levée des subventions sur les produits soutenus par l’Etat dont bénéficient actuellement les Algériens.
MPA : sacraliser le travail
Le secrétaire général du Mouvement populaire algérien (MPA), Amara Benyounes, a exhorté à partir de Guelma les Algériens à se remettre au travail, estimant que les forces vives de la société doivent contribuer « véritablement » au développement du pays. Selon Benyounes, l’année 2017 doit marquer le début de la constitution de « la société du travail ». Les jeunes doivent « sacraliser le travail quelle que soit sa nature du moment qu’il participe au développement du pays ».
PT : obligation de l’enseignement de Tamazight à travers tout le pays
La secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune, a plaidé à Mila pour l’obligation de l’enseignement de Tamazight à travers l’ensemble du pays. Elle a aussi  préconisé la criminalisation de l’évasion fiscale, le contrôle de la gestion de l’argent public, l’instauration d’une allocation-chômage et l’adoption d’une grille de salaires « non statique ». Le SG du PT a assuré la détermination des députés du PT à proposer un projet de loi de lutte contre la corruption, mettant en garde contre « le danger de l’argent sale et l’oligarchie qui tente de polluer le futur Parlement ».
FAN : le peuple algérien conscient des plans externes qui visent le pays
Le président du Front de l’Algérie nouvelle (FAN), Djamel Ben Abdeslam, a estimé que les prochaines législatives devraient apporter la preuve que le peuple algérien est « parfaitement conscient » des plans externes qui visent l’Algérie. Pour le FAN, ces élections sont une opportunité pour choisir de nouveaux visages et programmes avec l’objectif de construire une Algérie nouvelle.
FNJS : les assurances de Bounedjma
Le secrétaire général du Front national pour la justice sociale (FNJS), Khaled Bounedjma, a donné plusieurs assurances quant à la probité et l’intégrité des prochaines législatives. S’exprimant lors d’un meeting à Saïda, Bounedjma a affirmé que ces élections « ne se baseront pas sur un système de quotas comme le prétendent certains milieux », relevant que « le dernier mot reviendra au peuple « . Il a ainsi exclu toute fraude car la Haute instance indépendante de surveillance des élections législatives veillera au bon déroulement du scrutin !
Le FNA en mal d’idées
Le président du Front national algérien (FNA), Moussa Touati, semble déjà s’essouffler alors qu’il n’en est qu’au 3e jour de la campagne électorale. En mal d’idées, il rabâche le même discours dans toutes les wilayas où il a animé des meetings. A Tlemcen, il a appelé encore une fois au changement par des « moyens civilisés » et par les urnes pour « imposer la volonté du peuple et barrer la route devant les ennemis du pays ». Un discours déjà entendu de la bouche de Touati.
Les mises en garde de l’Alliance Ennahda-El Addala-El Binaâ
Le président du parti Ennahda, membre de l’Alliance « Ennahda-El Addala-El Binaâ », Mohamed Douibi, a mis en garde contre « toute tentative de fraude, de pression ou de chantage » à l’encontre des partis politique, estimant que c’est au citoyen de choisir le parti qui doit siéger au parlement. De son coté, le président du Mouvement El Binaâ, membre de l’Alliance, Mustapha Boumehdi, a exprimé le souhait de voir le pays se doter d’un parlement « légitime et crédible, capable de contribuer à le sortir de la crise », tout en appelant les formations politiques engagées dans la course électorale à s’éloigner du discours haineux et l’exclusion de l’autre.
Amir Hani
 
 
 
TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-ouyahia

Ouyahia prend ses fonctions et espère être à la hauteur de la confiance du président

DIA-16 août 2017: Ahmed Ouyahia, nommé mardi au poste de Premier ministre par le président ...

2 commentaires

  1. Les Janissaires du F.L.N de la nuit et ces 02 enfants illégitimes: le (F.I.S) et le (R.N.D le moustachu !) ont kidnappé l’Algérie;
    Quand est ce que les représentants des peuples d’Algérie vont passer à l’acte ?
    La solution ne viendrait que lorsque nous dépasseront les clivages ethniques, en favorisant la géographie au détriment des races, par la création d’une « CONFÉDÉRATION » des peuples de l’Afrique du Nord, ou tous les peuples auront leurs places égaux en droits et en devoirs, comme c’est le cas de l’Afrique du Sud qui s’est débarrassé de son APARTHEID, elle possède 12 langues officielles ; elle n’a pas perdue son Sud, contrairement à l’Afrique du Nord !

  2. VOUS ETES TOUS DANS LE MEME SAC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *