Le propriétaire de Marina Palm, la Plage réservée aux femmes s'explique (Vidéo) - DIA
33671
single,single-post,postid-33671,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-MARINA PALM

Le propriétaire de Marina Palm, la Plage réservée aux femmes s’explique (Vidéo)

DIA-10 juillet 2018: Le club Marina Palm est situé  à Bordj El Bahri, à l’est de la capitale, et appartient au milliardaire algérien Réda Bourayou qui a créé un espace de loisir totalement réservé aux femmes. Pour l’homme d’affaires, cet espace a été aménagé pour que les femmes se sentent à l’aise, loin de l’indiscrétion et des embêtements qu’elles subissent sur les plages algériennes.

Inspiré du modèle très conservateur des plages de Dubai et d’Egypte, le projet Marina Palm se dit conforme au code de conduite et aux mœurs de la société algérienne. Et pourtant c’est un modèle culturel et social qui divise la société algérienne et qui crée une séparation entre l’homme et la femme. 

Au lieu de créer une plage pour les familles, d’éduquer et de rassembler les familles, le patron de cette plage privée, décide d’instaurer une barrière entre le mari et l’épouse entre le frère et la sœur et entre les amis et les cousins. Une expérience conservatrice exportée des pays du Golfe qui ne fait pas partie de notre culture méditerranéenne très sociale.   

Pour se justifier, le patron de cette espace fermé, qui est interdit aux hommes et qui interdit même l’utilisation des portables, s’explique sur la chaîne Ennahar. 

Amel Bouchaib