BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Quand un chanteur de Rai devient critique de cinéma sur Canal Algérie (Vidéo)

DIA-14 février 2016-22h30: Depuis l’arrivé du directeur de Canal Algérie Mohamed Chermat, la médiocrité s’est longuement installée sur la chaîne francophone du secteur public. La majorité des lumières de Canal Algérie ont été largement écartées au profit de personnes qui n’ont pas la compétence  professionnelle pour être à ce poste. Parmi ses personnes qui sont mis en devant de la scène sur Canal Algérie en détriment des talentueux et compétences formées par l’Université algérienne, Amir Nebache, qui atterrit à Canal Algérie en 2011 comme simple collaborateur dans l’émission matinale « Bonjour d’Algérie ». Chanteur de rai dans un groupe inconnu intitulé « Charabia » (C’est sérieux), il est arrivé à Canal Algérie grâce à la complicité d’un rédacteur en chef de l’émission « Bonjour d’Algérie » à l’époque.  Et depuis quelques mois et grâce au soutien du directeur de la chaîne, ce dernier est devenu un journaliste confirmé dans le service culturel de Canal Algérie. Il se spécialise dans le cinéma et se permet même d’avoir sa propre émission « Ciné-thematique », alors qu’il n’a jamais écrit ou réalisé un reportage sur le cinéma algérien. Et pourtant sur Canal Algérie il y avait plusieurs journalistes spécialisés dans le cinéma à l’image de Yasmine Chouikh, qui avait sa propre émission « Travelling ». Si Amir Nebache possède une excellente voix et un beau physique, il n’a pas le sens de l’animation puisqu’il commet plusieurs fautes de diction et d’erreurs de français en animant son émission hebdomadaire.

ipp
Lyes Salem devient Lyes Semiane 

Sa dernière bourde à l’écran, c’était le sujet réalisé sur la clôture des Journées Cinématographiques d’Alger (JCA), dans le Journal télévisé de 19h le 9 février dernier où il a confondu Lyes Salem avec le directeur de la Cinémathèque Lyes Semiane et a transformé une jeune comédien Salim Fontaine en jeune réalisateur (Ce dernier interprétait un rôle dans le film de Lyes Salem « Ni vi Ni connu »). Un manque de professionnalisme flagrant qui démontre l’absence total de rigueur chez les responsables de Canal Algérie. (Voir la vidéo)

A.Salim 

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-Chawki Smati

Chawki Smati démissionne de Dzair Tv

DIA-14 juillet 2017: Décidément rien ne va plus à Dzair Tv, plusieurs journalistes ont démissionné de leurs postes, d’autres ...

Un commentaire

  1. En effet, vous avez un bon sens de la critique M. Salim. Dans deux émissions que j’ai vu de Montréal, j’avais remarqué les mêmes défauts et erreurs de diction chez cet animateur pistonné à Canal Algérie. Sa façon de parler avec comme look des lunettes de non voyant , sa voix qui marmonne, etc. Une chaîne qui mérite de développer plus de professionnalisme au lieu de laisser les opportunistes et les incompétents envahirent l’écran.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *