DIA | Rachid Nekkaz interpellé à l’hôpital de Genève où est soigné Bouteflika
40653
post-template-default,single,single-post,postid-40653,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Rachid Nekkaz interpellé à l’hôpital de Genève où est soigné Bouteflika

DIA-08 mars 2019: Après avoir provoqué la polémique et fuit l’Algérie, le turbulent candidat à l’élection présidentielle 2019 Rachid Nekkaz s’est rendu à l’hôpital de Genève où il a été interpellé ce vendredi par la police alors qu’il était entré dans l’hôpital de Genève où est soigné le président Abdelaziz Bouteflika, rapporte l’AFP auprès de la police suisse.

« Je vous confirme l’interpellation de monsieur Nekkaz qui est actuellement auditionné dans les locaux de la police puisqu’il fait l’objet d’une plainte pour violation de domicile », a déclaré à l’AFP Joanna Matta, la porte-parole de la police genevoise, expliquant qu’il avait pénétré dans l’hôpital « alors qu’on lui avait dit de ne pas le faire ».
D’après « la Tribune de Genève », Rachid Nekkaz s’est présenté devant l’hôpital avec une centaine de soutiens Algériens.
La police lui a demandé à plusieurs reprises de s’éloigner de l’établissement, ce qu’il a d’abord accepté de faire avec le sourire. Il a ensuite quitté brusquement le groupe de ses partisans et est entré en trombe à l’intérieur de l’hôpital, tout en continuant à se filmer sur son compte Facebook. La vidéo s’est interrompue lorsqu’il s’est présenté à l’accueil de l’établissement.

A.B