BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Pour ces raisons le FLN a provoqué une réunion avec l’UGTA et le FCE

DIA-02 janvier 2018: La réunion provoquée par le parti du Front de libération nationale  (FLN) ce mercredi après-midi (14h) au niveau de son siège (Hydra) avec l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA) et le Forum des chefs d’entreprises (FCE) est une mise en garde au Premier ministre Ahmed Ouyahia, a-t-on révélé au FLN. Ouyahia s’était réuni avec l’UGTA et le patronat dans le cadre de la tripartite, le 23 décembre dernier, pour signer la Charte du Partenariat public-privé (PPP).
Pour le SG du FLN, Djamel Ould Abbes, dans le programme d’action présenté par Ouyahia devant les députés à l’APN, il n’était pas question de privatisation. Le SG du FLN avait donné des instructions aux députés de son parti afin d’approuver le plan d’action du gouvernement lors de sa présentation à l’APN en septembre dernier. Or pour le FLN, le plan d’action du gouvernement  a été dévié avec l’introduction de la privatisation des entreprises publiques, dans le cadre du PPP.
C’est ce que Ould Abbes reproche au Premier ministre d’où la réunion de ce mercredi avec les signataires de la Charte, à savoir le SG de l’UGTA, Abdelmadjid Sidi Said dont l’Oganisation relève du FLN et le patron des patrons, Ali Haddad, président du FCE.
 
Amir Hani 
TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-Haddad Ali

S’exprimant sur l’absence d’Ouyahia, Haddad a déclaré: « Il était grippé! »

DIA-19 janvier 2018: Très gêné par l’absence du Premier Ministre Ahmed Ouyahia à l’événement qu’il a organisé ...