BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Réaction émouvante de la mère du professeur d’université assassiné (Vidéo)

DIA-20 juin 2017: La famille du professeur Bachir Sarhane Karoui assassiné avant hier par des jeunes étudiants, ont réagi pour la première fois devant les caméras de la télévision d’El Djazaria Tv, exprimant leur colère devant ce drame qui vient les frapper. C’est surtout la mère du jeune professeur qui était inconsolable devant cette tragédie, alors que la sœur du défunt a interpellé ouvertement le ministre de l’enseignement supérieur sur les droits de son frère dans cette tragédie. Même réaction du père et surtout de ses étudiants qui sont venus manifester leur soutien dans cette douloureuse épreuve.

Sur le plan de l’enquête: La direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé, mardi, dans un communiqué l’arrestation par les services de la police de la Sûreté de la  wilaya de Tipaza de deux principaux suspects dans le  meurtre de l’enseignant universitaire  Karaoui Sarhane.

Le  corps sans vie de la victime a été retrouvé à la cité des 122 logements dans  la même wilaya,  a précisé la source. « Suite à un appel au numéro vert 15-48, pour signaler qu’une personne a  été violemment agressée par deux individus qui l’ont laissée gisant dans  une mare de sang, les unités spécialisées dans la criminalistique de la  Sûreté nationale se sont immédiatement déplacées sur les lieux pour  recueillir les preuves et indices liés à l’affaire », a indiqué la même  source.

L’on précise également que « la  Sûreté nationale, en coordination avec le parquet compétent, poursuit les  investigations pour connaître le mobile du crime ». Néanmoins l’agence officielle fait savoir que les présumés auteurs de ce crime, sont des frères jumeaux de 23 ans, l’un étudiant au centre universitaire de Tipaza, l’autre à l’université d’El Afroun de Blida. Ainsi la thèse de fraude évoquée par les médias et les réseaux sociaux comme étant le motif de l’acte abject est à écarter.  L’affaire recèle encore quelques secrets qui devraient être mis au jour dans les prochains jours.

Pour rappel,  les enseignants de l’université Alger 3 ont lancé un appel à la mobilisation des universitaires et intellectuels contre la banalisation de la violence à l’université, pour un sit-in jeudi à 10h30 devant le siège du ministère de l’enseignent supérieur (MERS).  Intitulé « Silence…On tue…! « .  Il est à signaler que plusieurs universités du pays ont été le théâtre de drames. Notamment les campus de Ben Aknoun, Batna, Bordj Bou Arreridj, Msila, Dély Ibrahim et maintenant Khemis Miliana.

Pour sa part, le Conseil national des enseignants du supérieur (CNES) a saisi le Premier Ministre à propos de cette affaire. Les syndicalistes réclament une commission d’enquête afin de constater la violence régnante dans les universités Algériennes. Le Cnes exige également une entrevue avec le Premier Ministre afin de lui présenter un rapport détaillé sur la situation des campus Algériens.

Les deux principaux suspects impliqués dans la mort de l’enseignant universitaire ont été arrêtés, précise le communiqué qui ajoute que « la  Sûreté nationale, en coordination avec le parquet compétent, poursuit les  investigations pour connaître le mobile du crime ». L »identité de deux suspects n’a pas été révélée et aucune information n’a confirmer si les auteurs étaient les étudiants de la victime comme rapporté par plusieurs médias.

Amel Bouchaib 

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-JERUSALEM

Les hommes de moins de 50 ans interdits d’accès au Vieux Jérusalem

DIA 21 juillet 2017: La police israélienne a pris la décision exceptionnelle d’interdire aux hommes ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *