BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Une réalisatrice franco-marocaine va faire un film sur Djamila Bouhired

DIA-25 février 2017: Dans une interview accordée au magazine américain Variety à l’occasion de sa présence à la Berlinale pour défendre « Divines », la réalisatrice dévoile quelques indices sur la préparation de son deuxième long-métrage. On apprend que l’intrigue se déroulera pendant la guerre d’Algérie. L’histoire s’articulera autour de la romance de deux personnages centraux : une révolutionnaire algérienne, qui se retrouve en prison pendant cette période de troubles, et un reporter américain sensible à son sort.

Pour le personnage principal, la réalisatrice franco-marocaine dit s’inspirer de figures féminines historiques de cette période comme Djamila Bouhired (visage emblématique de la révolution algérienne et membre du Front de Libération National, le FLN) ou Zohra Drif, également énormément impliquée dans la lutte armée du côté algérien. « Ces révolutionnaires algériennes viennent de tous les milieux. Pour la jeunesse algérienne, elles étaient des icônes aussi fortes et inspirantes que Martin Luther King, Nelson Mandela ou Malcolm X » argumente Houda Benyamina qui ajoute privilégier une actrice inconnue pour incarner le rôle principal.

Pour ce qui est de l’acteur sensé camper le rôle du journaliste américain, la metteur en scène a confié au Variety avoir en tête un profil entre la « profondeur » de Michael Fassbender et le « fantasme » représenté par le Tom Cruise de Magnolia. Le film produit par Marc Benoit Créancier (qui avait déjà produit Divines) devrait être tourné au début de l’année 2018.

Il est clair que le film va se tourner au Maroc comme ce fut le cas de nombreux films français sur cette guerre d’Algérie depuis quelques années: Ennemi Intimes, Loin des hommes ou encore Indigènes. Les responsables du cinéma en Algérie n’autoriseront pas un producteur français, pour faire un film sur l’histoire d’une figure importante de la révolution. 

Le projet qui s’intitule For Assia (Pour Assia) restera donc français avec une éventuelle participation marocaine. Pour le moment la réalisatrice n’a pas choisie la comédienne qui jouera le rôle de l’héroïne algérienne du film. Il sera malvenu et voir maladroit si cette comédienne n’est pas algérienne où du moins d’origine algérienne. 

Ce qui est sûr c’est qu’aucun cinéaste algérien n’a réalisé un film sur une figure connue de la guerre de libération. En revanche, il y a deux films étrangers sur des figures célèbres de la Bataille d’Alger: « Gamila » de Youssef Chahine   « Pour Djamila Boubacha » de Caroline Huppert.  

Dans le film la bataille d’Alger de Gillo Pentecorvo; les deux figures importantes de la révolution: Zohra Drif et Hassiba Benbouali ont eux des rôles secondaires importants. Alors de Djamila Bouhired n’est pas montrée ou cité dans le film.

Enfin Houda Benyamina, est une réalisatrice et scénariste française, née en 1980 à Viry-Châtillon. Elle obtient en mai 2016 au festival de Cannes la Caméra d’or pour son premier long métrage, Divines. Elle est également fondatrice de l’association 1000 Visages, qui a pour but de démocratiser le cinéma.

Elle naît dans une famille d’origine marocaine, grandit à Viry-Chatillon dans le quartier des Erables, et se fait renvoyer de plusieurs établissements scolaires. Après un CAP en coiffure, elle prend goût à la littérature et au cinéma, passe le baccalauréat L et est formée comme comédienne à l’école régionale d’acteurs de Cannes (ERAC). Il n’est pas exclu qu’elle choisisse comme pour son film Divines sa soeur Oulaya Amamra tient le rôle principal dans le film et qui a décroché hier le prix de la révélation de l’année aux Césars.

Amel Bouchaib    

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-Lina Khodry

L’actrice franco-algérienne Lyna Khodri remporte un prix au Festival de Venise

DIA-09 septembre 2017: L’actrice franco-algérienne Lyna Khodri a remporté ce soir à Venise, le prix ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *