BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Réunion du COMEFA : signature de trois accords en attendant le sommet de Paris

DIA-12 novembre 2017: La 4ème session du Comité mixte algéro-français (COMEFA) qui a été couronnée par la signature de trois accords économiques constitue une étape importante pour la préparation du Comité intergouvernemental de haut niveau (CIHN), prévu à Paris le 7 décembre prochain.
« Par delà le bilan et l’évaluation auxquels elle doit donner lieu, la présente session du COMEFA constitue une étape importante pour la préparation du CIHN, présidé par les deux Premiers ministres dont la tenue est prévue à Paris le 7 décembre prochain et la prochaine visite qu’effectuera en Algérie le président français Emmanuel Macron », a indiqué le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel à l’ouverture des travaux du Comefa qu’il a coprésidé avec le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian.
M. Messahel a relevé, à cet effet, que « la présente session se tient à un moment où les relations d’ensemble et la coopération économique entre l’Algérie et la France sont substantiellement développées et étoffées », assises sur un socle solide d’intérêt mutuel et orientées vers un avenir appelé à donner lieu à une coopération encore étroite entre les deux pays.
Pour M. Messahel le caractère stratégique de cette coopération, avec l’ambition commune de parvenir, à terme, à l’édification d’une relation d’exception entre les deux pays a été rappelé et souligné de manière éloquente au cours des derniers mois par les Présidents Abdelaziz Bouteflika et Emmanuel Macron qui ont tout deux marqué leur attachement pour la promotion de relations fortes entre les deux pays et les deux peuples dans toutes leurs dimensions, notamment humaine et mémorielle.
Il a souligné, à cet égard, la décision des deux pays, il y a cinq ans, de mettre sur pied le COMEFA à qui a été assigné  la tâche d’être « un forum d’évaluation, d’impulsion et d’orientation des relations économiques bilatérales » par le biais de la création de partenariats et de joint-ventures générateurs d’investissements et susceptibles de contribuer efficacement à l’élargissement des bases du tissu industriel en Algérie.
Signature de trois accords de partenariat économique
L’Algérie et la France ont ainsi signé trois accords de partenariat et de coopération économiques à l’issue des travaux de la quatrième session du COMEFA. Il s’agit de la signature d’un pacte d’actionnaires entre le Groupe PMO Constantine, le Groupe Condor, la société Palpa Pro et PSA Peugeot pour la production des véhicules en Algérie.
En outre, un protocole d’accord pour la mise en place d’un consortium à l’exportation des fruits et légumes du pays ainsi que d’un partenariat dans le domaine des produits agricoles Bio, et ce, entre les Sociétés Agrolog et Agromed.       
Les deux parties ont également signé un pacte d’actionnaires entre le groupe public Elec El Djazair et le Groupe Schneider dans le domaine de la fabrication des équipements électriques de basse, moyenne et haute tension.
DIA-LE MAIRE LE DRIAN messahel
Troisième session du Dialogue stratégique algéro-français
La 3e session du Dialogue stratégique algéro-français s’est tenue ce dimanche à Alger sous la coprésidence du ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, et son homologue français, Jean-Yves Le Drian.
Les travaux de cette réunion qui se sont déroulés à huis clos, sont intervenus après la tenue, dans la matinée, de la 4e session du Comité mixte économique algéro-français (COMEFA).      
Le Dialogue stratégique, instauré entre les deux pays, est un cadre informel qui permet aux deux parties de confronter leurs analyses et d’échanger les informations se rapportant aux défis et problématiques sécuritaires, notamment l’évolution de la menace terroriste.
Les représentants des institutions des deux pays en charge de la lutte contre le terrorisme et le crime organisé prennent part à cette réunion qui permettra, entre autres, d’évaluer les mécanismes de concertation mis en place et d’examiner l’état de la coopération en matière de sécurité et les moyens à même de renforcer les capacités à faire face ensemble aux menaces sécuritaires multiples.
Lors de sa déclaration à l’issue de la 4e session du COMEFA, M. Messahel a indiqué que la 3e session du Dialogue stratégique donnera lieu à une « concertation approfondie » sur certaines questions régionales et internationales d’intérêt commun, notamment la situation prévalant au Maghreb, au Sahel et dans l’espace méditerranéen.
Elle permettra aussi d’examiner les questions liées à la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent sous toutes ses formes et dimensions, y compris son financement et ses connexions avec le crime organisé transfrontalier, la prévention et déradicalisation ainsi que le phénomène de la migration.
Amir Hani 
TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-IMAM

Les imams consacrent le prêche du vendredi aux élections locales

DIA-17 novembre 2017: Les imams des mosquées d’Alger ont consacré le prêche de la prière ...