BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Le salon Maghreb-Orient des livres 2018 s’impose comme un espace d’échanges

DIA-04 février 2018: Plus de temps, plus d’espace, plus de territoires. La manifestation littéraire a pris ses quartiers sous le signe de l’extension, ce week-end, 3 et 4 février, à Paris. Jusqu’ici consacré aux auteurs venant d’Algérie, Maroc, Tunisie, mais aussi plus récemment de Mauritanie et Libye, le Maghreb-Orient des livres accueille ainsi pour la première fois les pays du Machrek, dont l’Égypte et le Liban, ainsi que la Turquie, l’Iran et l’Afghanistan.

Au programme de l’édition 2018 : une ouverture géographique et linguistique. À l’affiche se trouvent 140 écrivains parmi les plus talentueux : de Kamel Daoud à Elias Khoury en passant par Mahi Binebine sans oublier Kaouther Adimi ou Yamen Manaï, deux nouvelles plumes déjà remarquées et récompensées.

Pendant ces trois jours, un de plus que précédemment, il y a des dédicaces bien sûr, mais aussi des débats et rencontres autour de thèmes aussi divers que « Vivre dans l’Empire ottoman », « Avancées sociales en Tunisie », « Exil, migrations et diasporas » ainsi que « L’émergence des auteurs du Maghreb dans l’édition française ».

Fréquenté habituellement par 6 000 visiteurs, le salon devrait aussi toucher cette année un plus large public puisqu’il propose des activités hors les murs, par exemple dans des lycées en province ou des médiathèques en Île-de-France. Beaucoup de nouveautés qui confirment ce moment fort et incontournable de la littérature du Maghreb et du Moyen-Orient qui l’an prochain fêtera son quart de siècle.

DIA-maghreb livres salle

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-AMIMOUR

Le livre de l’ex ministre Amimour sur le Maghreb Arabe interdit au SIEL de Casablanca

DIA-16 février 2018: Alors que le président de la République a invité le Maroc à ...