DIA | Selon APOCE: quatre marques d’eau minérale retirées par le ministère du commerce
46594
post-template-default,single,single-post,postid-46594,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Selon APOCE: quatre marques d’eau minérale retirées par le ministère du commerce

DIA-06 novembre 2019: L’Association pour la protection et d’orientation du consommateur et son environnement (APOCE), a révélé sur sa page facebook qu’un quota d’eau minérale produits par quatre marques algériennes, aurait été interdites par le ministère du commerce, suite à des analyses effectués sur échantillons de ses quatre marques. Ces analyses se sont révélés non conforme à la sécurité alimentaire du citoyen.  

Selon l’APOCE, qui a affiché un document non officiel, il s’agit de production d’eau minérale produite entre juillet et Août, par marques très connues par le consommateur: Nestlé pure life (Blida), Mouzaïa (Blida), Lala Khedidja (Tizi-Ouzou) et Sidi Rached (Tizi-Ouzou). 

L’APOCE qui n’a pas montré les documents officiels sur les résultats de ces analyses ni la source de l’anomalie qui pousse le ministère du commerce à interdire ces quatre marques.

L’Association pour la protection et d’orientation du consommateur et son environnement (APOCE) qui est dirigé par Mustapha Zebdi est habitué à lancer des alertes sur les anomalies qui existent dans certains produits de consommation. Reste à attendre la réaction du ministère du Commerce qui souvent réagit tardivement à des polémiques. 

Amel Bouchaib