BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Une session du bac pour des candidats fantômes

DIA-14 juillet 2017: La session exceptionnelle du baccalauréat 2017 qui a débuté ce jeudi a vu la présence dans les centres d’examen de tout le monde sauf les …candidats. Une grand nombre de candidats ne se sont pas présentés à cette session spéciale à laquelle étaient présents les enseignants, les services de sécurité et tous les corps chargés d’assurer le bon déroulement de cette session exclusivement réservée aux candidats qui étaient arrivés en retard ou s’étaient absentés lors de la session ordinaire qui s’était déroulée du 11 au 15 juin dernier.
Au premier jour de cet examen qui s’étalera du 13 au 18 juillet et pour lequel 100 000 candidats sont convoqués, il a été constaté l’absence d’un nombre assez important de candidats dans plusieurs centre d’examen. Selon les explications fournies, les candidats qui s’étaient absentés ou arrivés en retard lors de la première session, «manquent de sérieux et ne sont pas animés de la volonté de passer cet examen».
D’autres ont fait savoir que la plupart de ces candidats sont d’un niveau d’instruction faible et n’ont pas de ce fait d’ambition pour passer l’examen et encore moins de le réussir. Ils sont conscients des limites de leurs capacités intellectuelles et savent qu’ils n’ont pas les moyens de réussir.
En somme, la ministre de l’Education nationale, Nouria Benghabrit, avait raison de ne pas accorder la moindre circonstance atténuante aux candidats qui étaient arrivés en retard à l’examen, sachant que certains d’entre eux s’étaient présentés tardivement dans l’espoir de consulter les réseaux sociaux où les sujets d’examen sont immédiatement publiés après l’ouverture des plis.
Pour rappel, le Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune, avait annoncé, lors de la présentation du plan d’action du gouvernement le mois de juin dernier, l’organisation d’une session spéciale du baccalauréat pour les élèves ayant été exclus de la dernière session pour cause de retard. Il s’agit d’une instruction du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, avait-t-il précisé.
Amir Hani 
TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-medvedev

Le Premier Ministre Russe en  Algérie en octobre prochain

DIA-26 juillet 2017: Comme annoncé  en Mai dernier par « DIA » le Premier Ministre Russe, Dmitri ...

3 commentaires

  1. une session spéciale de tirage au sort pour le hadj 2017 a également eu lieu. c’est bien, mais cela reste du bricolage. les autorités auraient dû prendre en charge cette situation dans un cadre réglementaire transparent en prévoyant par exemple un quota pour les candidats ayant participé 10 fois au tirage et/ou dépassant 70 ans. de même pour le bac, il suffit de prévoir une 2e session pour tout le monde (retardataires, recalés, malades …). pourquoi avoir supprimé la 2e session du bac pour la réintroduire de manière exceptionnelle? cela ressemble bcp plus à du bricolage et répond à des sautes d’humeur à relent populiste évident. y’aura t-il un jour une fin à cette gestion d’exception?

  2. Rien à ajouter,il n’y a que bricolage et « aboubri’ doublés d’un populisme crasseux.Le travail sérieux et planifié ce n’est pas pour nous.Ici la construction des mosquées,le hadj et l’appel à la prière 5 fois par jour sont des priorités nationales.Quand à la pollution,les incendies de forêts etc…ça attendra,on n’est pas pressés de mourir à petits feux

  3. Il faut que notre ministre de l’Education madame Benghebrit Nouria sache qu’un laissez-allez monstre se répand dans nos lycée .Depuis le début du mois d’avril nos chers professeurs grâcement payés ont arrêtés les cours et ont laissés les élèves à la portée des cours donnés par ces mêmes professeurs,soit chez eux ou dans écoles privés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *