BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Une seule algérienne a posé pour la campagne d’affichage pour les législatives

DIA-18 mars 2017: La polémique a enflé sur les anomalies de la campagne d’affichage des législatives de mai 2017, lancé par le ministère de l’intérieur des collectivités locales. Sur les cinq visages affichés pour cette campagne, une seule personne qui a posé réellement pour la campagne des législatives, est algérienne. C’est celle qui porte la robe kabyle. Cette personne dont ne souhaitons pas révéler l’identité est une ancienne handballeuse algérienne et qui a atterri dans cette aventure par accident, puisqu’elle n’a pas postulé pour ce shooting marketing pour les élections. C’est sa soeur et son beau frère, qui sont photographes professionnels, qui l’on convaincu de faire ce shooting en tenue Kabyle dans leur studio à El Achour. La photo a été ensuite vendue à l’agence américaine de droit algérien installée à El Biar et qui a réalisé la conception de l’Affiche pour la campagne législatives 2017. Cette agence a visiblement triché dans « le service fait » pour le ministère de l’intérieur, puisque sur les cinq portraits des algériens appelant au vote seulement un seul était algérien.  Pour certains spécialistes de la publicité, le non recours à des mannequins algériens, est du au fait qu’il n’y a pas beaucoup de personnes qui acceptent de poser pour les agences, surtout quand il s’agit de campagne pour les élections. Et pour ceux qui acceptent, les mannequins demandent beaucoup d’argent pour l’utilisation de leurs images dans les lieux publics, ce que les agences refusent, pour ne pas perdre de l’argent et surtout le marché.  Mais seulement voila avec les nouvelles possibilités qu’offrent l’internet, il est très facile de faire des recherches et de séparer le bon grain de l’ivraie. La campagne d’affichage pour les élections législatives est un véritable fiasco. Les mannequins sont étrangers, une boite tunisienne qui réalise des spots audiovisuels et pour couronner le tout un ministère de l’intérieur qui est arnaqué sur la marchandise.

Salim Bey     

        

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-Ali Aya

 Ali Aya : les caméras cachées «la yadjouz» (Vidéo)

DIA-20 juin 2017: L’imam de la Grande mosquée d’Alger (JamAâ Lekbir), Ali Aya, a prononcé ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *