BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

Le site Algeriepart a-t-il été suspendu ?

DIA-05 juillet 2017: Le site du journaliste polémiste Abdou Semmar a été suspendu ce matin c’est en tout cas ce que révèle le message affiché sur la page du site www.algeriepart.com.

Tous les liens des articles publiés par le site sont inaccessibles et un message en anglais s’affiche :  « This account has been suspended »  Ce compte a été suspendu. 

On ignore pour le moment si le site a été suspendu, ou si il a été victime d’un piratage. Ce qui est sûr c’est que le site n’est pas passé inaperçu depuis quelques temps.  

En effet, depuis quelques semaines Algeripart que dirige l’ancien rédacteur en chef du journal électronique Alégrie-focus s’est illustré par la publication de dossiers confidentiels sur des personnalités politiques et des personnes du monde des affaires. Des dossiers qui ont secoué la place d’Alger et qui ont relancé le débat sur la vie privée des personnalités politiques et des membres du gouvernement.   

Le site Algeriepart n’a épargné personne, ministre, hommes d’affaires, personnalité politique et surtout entreprises. Se plaçant comme un média d’investigation et d’enquête, le site qui a accès à une base de donnée confidentiel a dérangé de nombreuses personnalités et leur familles en révélant leur participation dans des sociétés et dans des affaires jusque là secrètes. 

Le site Algeriepart n’a épargné personne, ministre, hommes d’affaires, personnalité politique et surtout entreprises. Se plaçant comme un média d’investigation et d’enquête, le site qui a accès à une base de donnée confidentielle a dérangé de nombreuses personnalités et leurs familles en révélant leurs participations dans des sociétés et dans des affaires jusque là secrètes. 

Le site a en revanche épargné ces derniers temps, certaines personnalités très importantes, comme le frère du président  , Said Bouteflika et l’actuel PDG de Sonatrach Ould Kaddour.

La suspension d’Algeripart si elle venait à se confirmer, signifierait une atteinte à la liberté d’expression d’un média électronique, même si ses méthodes sont contestables. 

Pour le moment aucune réaction d’Abdou Semmar sur sa page facebook ni sur la page facebook d’Algeriepart. 

Actualisé: Après près de deux heures d’arrêt le site est devenu accessible. Aucune précision de la part d’Algériepart suite à cet incident technique ou arrêt. Affaire à suivre.

Amel Bouchaib          

DIA-ALGERIE PART  

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-Grève de Hadda

Après cinq jours de grève de la faim: Hadda Hazem hospitalisée

DIA- 17 novembre 2017: La directrice de publication du journal El-Fadjr, Hadda Hazem, qui entame ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *