Sofia Boutella et Tahar Rahim deviennent membres de l’Académie des Oscars - DIA
33246
single,single-post,postid-33246,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-Sofia Boutella et Tahar Rahim

Sofia Boutella et Tahar Rahim deviennent membres de l’Académie des Oscars

DIA-26 juin 2018: L’Académie des Oscars vient d’inviter 928 nouveaux membres à voter dans le cadre de la prochaine cérémonie. C’est un record : en 2017, 774 artistes et producteurs étaient concernés, et l’année d’avant, 683. 

Parmi les invités, deux nouveaux membres sont algériens, la comédienne Sofia Boutella, fille du grand musicien Safy Boutella et le comédien franco-algérien Tahar Rahim

Tahar Rahim, né le 4 juillet 1981 à Belfort en France, est un acteur français d’origine algérienne. Il a reçu le César du meilleur acteur 2010 pour le film « Un prophète ». Comédien est issu d’une famille modeste algérienne, originaire d’Oran (son père y était professeur, avant de devenir ouvrier en France). 

Pour sa part, Sofia Boutella est née le 3 avril 1982 à Bab El Oued à Alger. Elle s’est d’abord imposée  comme danseuse de hip-hop et comme égérie féminine de la marque Nike, avant de devenir une comédienne incontournable dans les grands films à Hollywood. C’est la première actrice algérienne à s’imposer directement dans la cité des anges du cinéma mondial. 

Dés sa nomination l’actrice algérienne se dit honorée d’avoir été invitée.

DIA-Sofia Boutella

« Thank you @theacademy 💛 », a-t-elle écrit, se réjouissant de faire désormais partie de l’Académie des arts et des sciences du cinéma, une organisation professionnelle dédiée à l’amélioration et à la promotion mondiale du cinéma.

L’Algérie est déjà représentée à l’académie des Oscars par deux grands noms du cinéma algérien: Mohamed Lakhdar Hamina  et Rachid Bouchareb.    

L’Académie des arts et sciences du cinéma, surtout connue pour remettre chaque année les Oscars du cinéma, a  précisé dans communiqué que 49 % des 928 nouveaux membres potentiels sont des femmes, ce qui porterait leur taux à 31 %, contre 25 % il y a trois ans ; 38 % sont des personnes de couleur, ce qui porterait la part à 16 % du total des membres de l’Académie, contre 8 % en 2015.
Parmi les conviés, l’actrice et humoriste Mindy Kaling (la série The Mindy Project, Ocean’s 8), la jeune Quvenzhané Wallis (14 ans, la plus jeune à avoir été nommée pour l’Oscar de la meilleure actrice en 2013 pour Les Bêtes du Sud sauvage), l’acteur Daniel Kaluuya (Get Out, Black Panther), l’humoriste Dave Chappelle et les musiciens Nitin Sawhney, Kendrick Lamar ou Carlinhos Brown.

L’actrice américaine Ann Dowd (The Handmaid’s Tale : La Servante écarlate) fait aussi partie de ce cru tout comme les Britanniques Emilia Clarke (Game of Thrones) et Daisy Ridley (l’héroïne de la dernière série de films Star Wars), l’égérie de Pedro Almodovar Rossy de Palma, ou encore l’Allemande Diane Kruger (prix d’interprétation à Cannes en 2017 pour In the Fade). La réalisatrice libanaise Nadine Labaki (prix du jury du Festival de Cannes 2018 avec Capharnaüm) a également été conviée, tout comme l’auteure de la série des Harry Potter, J. K. Rowling.

Si tous les invités acceptent de rejoindre l’Académie, le nombre de ses membres passerait à 9 226 personnes. L’année 2017 avait déjà marqué une forte augmentation du nombre de personnes conviées, avec 774 nouveaux membres, contre 684 en 2016.

Salim Bey