DIA | Sofiane Mimouni, nouvel Ambassadeur représentant permanent de l’Algérie à l’ONU
44935
post-template-default,single,single-post,postid-44935,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Sofiane Mimouni, nouvel Ambassadeur représentant permanent de l’Algérie à l’ONU

DIA-24 Août 2019: Comme annoncé par plusieurs médias, le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, a décidé de remanier son secteur à travers un très vaste mouvement des principaux postes diplomatiques et consulaires.

Tout en se félicitant des choix de l’actuel ministre Sabri Boukadoum, un ami de longue date de l’ambassadeur Sofiane Mimouni a tenu ouvertement à remettre en cause la formule confuse et maladroite choisie par certains titres pour présenter cette compétence diplomatique.

En effet, Mimouni Sofiane fait partie des diplomates chevronnés et de haut rang. Et à ce titre, il n’est pas représentant à New York, comme s’il s’agissait d’une représentation entrepreneuriale spécialisée, mais Ambassadeur, Représentant permanent de l’Algérie auprès des Nations Unies.

Directeur Général Asie-Océanie en 2005 et Directeur Général Afrique de 2015 à ce jour, Sofiane Mimouni a été en outre plusieurs fois ambassadeur d’Algérie en Indonésie, Australie, Nouvelle-Zélande Singapour, Brunei Darussalam, et Vanuatu , en 1996 et Ambassadeur d’Algérie à Téhéran en 2009.

Licence en Droit, en 1979, il est par ailleurs diplômé de l’Institut des Hautes Études Internationales de Paris, en 1981. Il est également détenteur d’un diplôme d’Études Approfondies en Droit international de l’Université de la Sorbonne, Paris, en 1982.

Il ne faut pas aller très loin pour comprendre que le choix du ministre Boukadoum repose sur l’exigence impérieuse d’une diplomatie proactive et mieux en phase avec la défense et la promotion des intérêts du pays. 

A.H