Sondage Immar: La chaîne 4 amazighe dépasse Canal Algérie - DIA
36245
single,single-post,postid-36245,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-EPTV

Sondage Immar: La chaîne 4 amazighe dépasse Canal Algérie

DIA-03 Octobre 2018: Dans une étude réalisée par l’Institut Immar, sur la période allant du 12 au 18 août 2018, on découvre que la chaîne 4 amazighe a dépassé largement la chaîne francophone du groupe de télévisions publique EPTV. C’est du jamais vu dans les annales des sondages sur la télévision, puisque Canal Algérie a été toujours considérée comme la deuxième chaîne la plus regardée des algériens après A3, la télévision de l’ENTV diffusée sur le satellite Nilesat.

Ainsi, la chaîne 4 amazighe est classée logiquement à la 2e place des chaînes publiques les plus regardées par les algériens, avec une part d’audience de 4,1%. C’est la chaîne A3 qui garde largement la première place avec 10,5% de part d’audience, alors que la terrestre ENTV, arrive à la 3e place avec seulement 1,8 % de part de marché.  

La chaîne terrestre dépasse même la chaîne francophone Canal Algérie qui se classe à la 4e position avec un score 1,4% de part d’audience. Cette mauvaise position s’explique par l’absence de programmes « propres » à la chaîne francophone et l’absence de son programme phare « Bonjour d’Algérie », qui n’a été repris que vers la fin septembre avec un nouveau studio. Les mauvais scores de Canal Algérie s’expliquent aussi par le fait que 80% de ses programmes et ses journaux télévisés sont les programmes de A3 diffusés 24h après sur la chaîne francophone. La chaîne n’a, par exemple, pas réalisé d’émission sur l’Aid et a diffusé celle qui a été produite par A3, ce qui n’était jamais arrivé à Canal Algérie, puisqu’elle avait ses propres émissions de variétés et de divertissement. 

La bonne position de la chaîne Amazighe s’explique aussi par le programme musical et documentaire sur la culture berbère nationale mais surtout par la diffusion des matchs du championnat souvent diffusés en direct sur la chaîne 4 de l’EPTV, ce qui attire de nombreux téléspectateurs même ceux qui ne sont pas amazighophones. 

Salim Bey   

DIA-SONDAGE CANAL ALGERIE