Un taux d'inflation moyen annuel de 6,5% jusqu'à juin 2017 - DIA
21374
single,single-post,postid-21374,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
dia-port-dalger

Un taux d’inflation moyen annuel de 6,5% jusqu’à juin 2017

DIA-23 juillet 2017: L’évolution des prix à la consommation en rythme annuel a été de 6,5% jusqu’à fin juin 2017, a appris l’APS auprès de l’Office national des statistiques (ONS).

L’évolution des prix à la consommation en rythme annuel à juin 2017 est le taux d’inflation moyen annuel calculé en tenant compte des douze (12) mois allant de juillet  2016 à juin 2017 par rapport à la période allant de juillet 2015 à juin 2016.

Quant à la variation mensuelle des prix à la consommation, qui est l’indice des prix de juin 2017 par rapport à ceux de mai 2017, elle a augmenté de 0,3%.

En terme de variation mensuelle et par catégorie de produits, les prix des biens alimentaires ont affiché une hausse « modérée » de 0,2% en juin par rapport à mai 2017, résultant notamment de la hausse des prix de produits agricoles frais (+0,25%) et des produits alimentaires industriels (+0,23%), précise l’office.

La tendance positive observée pour les prix des produits agricoles frais est due, d’une part, au relèvement des prix de certains produits, notamment la viande blanche (+9,1%) et les légumes frais (+2,5%). 

Concernant la tendance haussière des produits alimentaires industriels, elle s’explique essentiellement par le relèvement des prix des sucres et produits sucrés (+1,6%).

Mais des baisses des prix ont été enregistrées essentiellement pour les œufs (-12,1%) et les fruits (-4,8%).

Par ailleurs, les prix des biens manufacturés ont affiché une croissance de 0,4% alors que ceux des services ont augmenté de 0,2%.

Ainsi, par groupes de biens et services, les prix de l’habillement-chaussures ont enregistré une hausse mensuelle de 1,3%, alors que le reste s’est caractérisé par des hausses modérées allant de 0,1% pour le groupe éducation-culture-loisirs à 0,4% pour le groupe logements et charges.

Concernant la variation annuelle, il est observé que comparativement à juin de l’année dernière, des baisses des prix ont concerné les légumes frais (-13%), les fruits frais (-5,12%) et les viandes et abats de mouton (-0,72%).  Pour rappel, la loi de finances 2017 prévoit une inflation de 4%.