DIA | Tebboune éclaboussé par la démission de Baali et l’arrestation de Allilat
46879
post-template-default,single,single-post,postid-46879,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Tebboune éclaboussé par la démission de Baali et l’arrestation de Allilat

DIA-20 novembre 2019: Sale temps pour le candidat libre à l’élection présidentielle, Abdelmadjid Tebboune, éclaboussé par deux affaires alors que la campagne électorale vient de commencer. Après la démission de son directeur de campagne, le diplomate chevronné Baali, Tebboune est cité dans l’affaire de l’homme d’affaire et député RND, Omar Alilat, lequel est également impliqué avec les frères Kouninef, proches de la famille de l’ancien président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

Selon la chaîne Beur-TV, Alilat serait proche de Tebboune qu’il avait accompagné lors de son voyage en France en 2017, alors qu’il était Premier ministre. Un déplacement qui avait précipité le limogeage de Tebboune, démis de ses fonctions de Premier ministre à peine trois mois après sa désignation.

Alilat qui a été placé sous mandat de dépôt et incarcéré ce mercredi à la prison d’El Harrach serait proche de Tebboune et financerait sa campagne électorale…

Amir Hani