BIGtheme.net http://bigtheme.net/ecommerce/opencart OpenCart Templates

KBC dans la tourmente: Le tournage de l’émission Nass Stah suspendu

DIA-23 juin 2016: Le réalisateur de l’émission satirique Nass Stah, Abdelakder Djeriou, a annoncé sur sa page facebook que le programme qu’il réalisait pour le compte de la chaîne KBC a été arrêté sur décision de la gendarmerie nationale. Ainsi dans un post sur sa page, il précise: « Convoqué par la gendarmerie pour m’annoncer l’arrêt du tournage de NASS ESSTAH à cause du l’autorisation du tournage retiré par le ministère de la culture… ».

Nass Stah qui est une prolongation de la production « Jornane Gosto », est resté pourtant loin de toute polémique ou controverse durant ce mois sacré et a été, selon les observateurs,  moins virulente que l’année dernière. Même après l’arrêt de la grande émission « Ki hna ki nass », le programme satirique réalisé par Abdelkader Djeriou qui est très regardée n’a pas commenté cet arrêt brusque de l’émission de Mustapha Kessaci produite par la même chaîne et cela pour ne pas subir justement des retours de la justice.  Seulement les choses ont pris des proportions politiques incontrôlés.

DIA-Abdelkader Djriou
Abdelkader Djeriou dans la brigade de Gendarmerie, réfléchit à l’avenir de cette émission  

Cette  affaire intervient au moment où le producteur et directeur de la chaîne KBC, Mehdi Benaissa est toujours incarcéré dans une cellule de la brigade de la gendarmerie à Bab Djdid. Au même titre que Mme Nora Nedjai, la sous directrice chargée du département cinéma auprès du ministère de la Culture, qui aurait délivré l’autorisation de tournage. Cette dernière, qui est connue pour intégrité et son dévouement ne mérite pas un tel traitement, surtout en raison de ses problèmes de santé. A l’heure où nous mettons en ligne cet article, on ignore quel sera le sort de ses deux personnes, dont le tord c’était d’apporter un peu de liberté dans un monde fermé.            

Salim Bey 

TwitterGoogle+Partager

Voir Aussi

DIA-LATIFA BAALA

Le Maroc utilise un documentaire de propagande pour faire pression sur le Parlement européen

DIA-29 avril 2017: L’ambassadeur d’Algérie à Bruxelles, Amar Belani, a dénoncé vendredi une « énième imposture ...

Un commentaire

  1. Hagarine.
    Que dieu les libère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *