La tournée du Président Bouteflika immobilise Alger - DIA
32028
single,single-post,postid-32028,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-Circulation

La tournée du Président Bouteflika immobilise Alger

DIA-15 mai 2018: La capitale a connu un mardi noir à cause de la circulation automobile qui était carrément bloquée. La tournée du président de la République Abdelaziz Bouteflika à Alger où il a inauguré une zaouia à Tixeraine (Birkhadem) et inspecté les travaux de construction de la Grande mosquée d’Alger, a bloqué la circulation.
Le chef de l’Etat s’étant déplacé de l’ouest à l’est d’Alger, la circulation automobile a été bloquée sur tous les axes routiers de la capitale. La sortie du Président a coïncidé avec la veille du Ramadhan, la plupart des Algérois étaient sortis pour faire leurs emplettes en prévision du mois sacré.
La sortie du chef de l’Etat a également coïncidé avec la journée du mardi, sachant que les enfants n’ont pas cours l’après-midi et leurs parents sortent en voiture à partir de midi pour les chercherà l’école, ce qui a créé un bouchon immense à l’entrée est de la capitale (Rouiba) et à la sortie ouest (Zeralda).
Cette situation a duré de 10h à 16h, ce qui a pénalisé les Algérois mais aussi ceux qui se sont déplacés des autres villes du pays vers la capitale pour diverses raisons.
Amir Hani