Un trafiquant d'armes abattu par l'ANP à In Amenas - DIA
24625
single,single-post,postid-24625,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
armée

Un trafiquant d’armes abattu par l’ANP à In Amenas

DIA-31 octobre 2017: Un détachement de l’Armée nationale populaire  (ANP) a abattu mardi à In Amenas (wilaya d’Illizi) un criminel trafiquant  d’armes, qui avait ouvert le feu sur les éléments du détachement lors du  contrôle de son véhicule suspect, alors que son épouse qui l’accompagnait a été arrêtée, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale  (MDN).

« Dans le cadre de la sécurisation des frontières et la lutte contre la  criminalité organisée, un détachement de l’ANP a abattu, le 31 octobre   2017, un (1) criminel trafiquant d’armes, qui avait ouvert le feu sur les  éléments du détachement, dans la localité de Tarat, à In Amenas, 4ème Région militaire, lors du contrôle de son véhicule suspect, chargé de charbon, en provenance des frontières libyennes », note la même source.

L’opération « a permis l’arrestation de son épouse qui l’accompagnait et la récupération de deux (2) pistolets mitrailleurs de type Kalachnikov, deux (2) fusils à pompes, sept (7) fusils de chasse, 323 balles de différents calibres et 400 dinars libyens », précise le MDN.

« Cette opération confirme la grande vigilance et la ferme détermination des forces de l’ANP mobilisées le long des frontières, à déjouer toute tentative d’intrusion, d’introduction d’armes ou d’atteinte à la sécurité et la stabilité du pays », souligne la même source.