DIA | Trois ans de prison à l’encontre de Drareni et deux ans pour Belarbi et Hamitouche dont 4 mois fermes
53747
post-template-default,single,single-post,postid-53747,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Trois ans de prison à l’encontre de Drareni et deux ans pour Belarbi et Hamitouche dont 4 mois fermes

DIA-10 Août 2020: Le journaliste Khaled Drareni a été condamné lundi par le tribunal de Sidi M’hamed d’Alger à trois (3) ans de prison ferme tandis que les activistes Samir Belarbi et Slimane Hamitouche ont écopé de deux (2) ans d’emprisonnement dont 4 mois fermes pour « atteinte à l’unité nationale » et « incitation à un rassemblement non armé ». Drareni a été également condamné à verser une amende de 50 000 DA.

Le Procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hamed avait requis, le 3 août dernier, une peine de quatre (4) années de prison ferme à l’encontre des trois accusés. Il avait également requis une amende de 100.000 DA à l’encontre de chacun des trois accusés avec une déchéance des droits civiques pour une durée de 4 ans.

Le procès s’est déroulé par visioconférence. Le journaliste Drareni était sous mandat de dépôt à la prison de Koléa (wilaya de Tipaza) tandis que les autres accusés, en l’occurrence Samir Belarbi et Hamitouche, étaient sous contrôle judiciaire.